.

Gallinette.net

Précédent   Gallinette® Elevage de poules et d'animaux de basse-cour > Les aliments et l’alimentation des volailles
------------------------
Liens commerciaux
Galerie Photos Marquer les forums comme lus
Le saviez-vous ...?
Bien que le forum soit fermé, vous pouvez utiliser le moteur de recherche et visitez le nouveau site Gallinette.
<< Précédente info bulle - Info bulle aléatoire - Prochaine info bulle >>

» Publicités
» News
3) Les sources d’aliments commerciaux.
Feb 24, 2007 - 1:43 PM - par Karline
3. Les sources d’aliments commerciaux.

Dans les pays où les aliments complets sont préparés commercialement, les céréales et les tourteaux d’oléagineux constituent la majeures partie des ingrédients de l’aliment. En fonction du coût, de la disponibilité, de l’âge ou du type de volailles ou d’oiseaux aquatiques, certains des produits suivants
sont aussi utilisés : sous-produits des céréales transformées pour usage chez les humains, déchets d’animaux transformés, farine de poisson, huiles de friture recyclées (graisses de restaurant), levures, luzerne, résidus de distilleries et d’usines laitières etc. Les vitamines et les minéraux sont aussi
ajoutés dans des proportions adéquates. Les ingrédients sont broyés (au besoin), mélangés et peuvent être granulés.
Les ingrédients les plus fréquemment employés sont :

Énergétiques :
Maïs (blé d’inde), jusqu’à 65%
Sorgho (milo), jusqu’à 45%
Blé, jusqu’à 25%, avec enzyme ajoutée, jusqu’à 45%
Sous-produits du blé (son, issues, etc.) jusqu’à 15%
Riz, jusqu’à 15%, sous-produits du riz (son, polissage, etc.), jusqu’à 15%
Orge, jusqu’à 15%, avec enzyme ajoutée, jusqu’à 35%
Mélasse, jusqu’à 5%, après 2 semaines
Protéiques :
Tourteau de soya, jusqu’à 30%
Fèves soya, jusqu’à 15% (chauffées pour détruire les substances antinutritives)
Tourteau de canola (colza) ou graines entières, jusqu’à 10%
Gluten de maïs, jusqu’à 15%
Pois, lupin, lin, jusqu’à 10%; tourteau de lin, 15% (20% chez les pondeuses)
Tourteau de carthame et de tournesol, jusqu’à 10%
Farine de viande et farine de poisson, jusqu’à 10%
Farine de sang, farine de plumes, jusqu’à 2%
Graisses et huiles :
Boeuf (tallow), porc(lard), huile de coco, huile de palme, après 3 semaines, jusqu’à 5%
Graisse de volailles, huile de poisson, graisses de restaurant, jusqu’à 3%, après 3 semaines, 6%

Minéraux :
Le calcium peut être ajouté sous forme de pierre chaux, sous forme de produits transformés comme le phosphate bicalcique, les coquilles d’huîtres ou autres mollusques. Les volailles en croissance ont besoin de 0,9% de calcium dans leur aliment. Les poules en ponte ont besoin de 3-4% de calcium dans leur aliment pour former la coquille de l’oeuf.

Le phosphore peut être fourni à partir de produits manufacturés comme le phosphate mono ou bicalcique. Le phosphore phytique ( phosphore organique) est présent en quantité variable mais faible
dans plusieurs ingrédients végétaux, cependant il n’est disponible qu’à 25-50% à moins qu’on ajoute l’enzyme phytase à la formulation. Les volailles en croissance ont besoin d’environ 0,4% de phosphore et les adultes 0,3%. Les niveaux de calcium et de phosphore doivent respecter un certain équilibre car un haut niveau de l’un entraîne une déficience de l’autre.

Le sodium et le chlore sont habituellement fournis sous forme de sel (NaCl), à raison de 0,25% de la ration (2.5 kg de NaCl par 1000 kg).

Le magnésium et le potassium sont habituellement présents en quantité suffisante dans les ingrédients. Quelques ingrédients tels que le tourteau de soya et la mélasse contiennent un niveau élevé de potassium.

Les minéraux peuvent être présents en quantité élevée à modérée dans les
sous-produits animaux. Si on utilise des sous-produits animaux comme ingrédients, les minéraux qu’ils contiennent doivent être calculés dans la formulation totale. Les niveaux élevés de sodium sont toxiques pour les volailles ainsi que l’eau salée.

Les oligo-éléments et les vitamines sont nécessaires en petite quantité. Ils ne sont normalement pas ajoutés comme ingrédients séparés mais sont apportés sous forme de prémélanges (prémix) préparés commercialement. Une quantité prédéterminée de ce prémélange est alors ajoutée à une tonne d’aliment (1000 kg). Afin d’assurer une distribution uniforme du prémélange on peut mélanger celui ci
à 25-50 kg de maïs moulu ou autres ingrédients plus grossiers avant de l’incorporer au mélange final, à la suite de la partie de grains et d’ingrédients protéiques. Le calcium, le phosphore et le sel ne doivent jamais être ajoutés au prémélange de vitamines.
Le mélangeur doit toujours avoir une prise à la terre pour éviter les charges électrostatiques.
3 Réponses | 16 511 Affichages
» Abrevoir galvanisé pour poules
» Powered by Google Translate
» S'identifier
identifiant:

Mot de passe:

Not a member yet?
Register Now!
» Recherche
» Sondage
combien de temps par jours concacrez-vous a vos gallinacés ?
» Liens commerciaux
» Tshirts
Boutique en ligne de Tshirts Gallinette
» Photographies de poules
Powered by vBadvanced CMPS v3.2.3
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 20h53.

Édité par : vBulletin® version 3.6.12
Copyright ©2000 - 2018, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #13 par l'association vBulletin francophone
Powered by vBadvanced CMPS v3.2.3
Certificat de dépôt Gallinette.net® à éclot le 9 Octobre 2003 . Déclaré à la cnil.fr N° 1089278
Les différentes textes & images utilisées sur le site sont la propriété exclusive de leurs propriétaires respectifs.