.

Gallinette.net

Précédent   Gallinette® Elevage de poules et d'animaux de basse-cour
------------------------
Liens commerciaux
Galerie Photos Marquer les forums comme lus
Le saviez-vous ...?
Bien que le forum soit fermé, vous pouvez utiliser le moteur de recherche et visitez le nouveau site Gallinette.
<< Précédente info bulle - Info bulle aléatoire - Prochaine info bulle >>

» Publicités
» News
Comment diminuer les effets de la chaleur.
Oct 12, 2007 - 4:56 PM - par Karline
Comment diminuer les effets de la chaleur.



Les oiseaux n’ont pas de glandes sudoripares. Ils ne peuvent se rafraîchir par l’évaporation d’eau de leur peau, comme les humains.
Quand ils ont chaud, ils halètent et se rafraîchissent par évaporation d’eau à partir de leur système respiratoire.
Les volailles qui croissent vite et les pondeuses ont un métabolisme élevé et produisent de la chaleur qu’elles doivent perdre.
Les poulets meurent d’hyperthermie quand leur température corporelle est trop élevée.
L’humidité élevée augmente le risque. Les poulets de chair et les poules de reproduction sont plus à risque mais les pondeuses commerciales ont le même problème par temps très chaud.
La production d’ œufs et la croissance sont réduites par grande chaleur.

Il y a plusieurs façons de réduire les effets de la chaleur chez les volailles.
Construction et localisation des bâtiments.
I. Les arbres.
Avec de petits poulaillers, l’ombre des grands arbres protègent les poulets du soleil.
L’ombre est particulièrement importante durant la mi-journée et l’après-midi.
Les arbres ont aussi un effet rafraîchissant à cause de l’évaporation à partir de leurs feuilles.

II. Le vent et le soleil.
Les grands poulaillers doivent être orientés de façon à prendre avantage du vent.
Quand c’est possible on les place en travers des vents dominants, ainsi l’air traverse le poulailler d’un côté à l’autre.
L’idéal c’est quand le soleil se lève et se couche aux bouts du bâtiment (on peut aussi faire une corniche très large) ainsi le soleil n’atteint pas les volailles.
C’est particulièrement important pour les poules en cages car elles ne peuvent se déplacer et se mettre à l’abri des rayons du soleil.
La pente du toit doit être peu accentuée ou dans un seul plan afin que l’air se déplace aisément.
Une toiture à pente inversée (plus basse au centre) améliore le mouvement de l’air mais doit avoir une pente dans le sens de la longueur afin que l’eau de pluie s’écoule.
Les volailles doivent être protégée de la chaleur radiante des toitures en métal par un plafond ou tout matériau isolant (cartonnage, tissu, feuilles séchées etc.).
Les arbres près des grands poulaillers peuvent interférer avec le mouvement de l’air.

III. Plancher.
Un plancher en treillis ou en lattes de bois pour les poulets à griller ou des cages surélevées de 1 à 3 mètres au-dessus du sol améliorent le mouvement de l’air.

IV. Les poulaillers traditionnels en argile ou en terre cuite demeurent habituellement frais à l’intérieur et procurent un rafraîchissement par conduction et convection.

V. Des ventilateurs mécaniques sur les fermes commerciales augmentent le mouvement de l’air.
La ventilation en tunnel est la plus efficace.
Refroidissement par évaporation. L’évaporation de l’eau refroidit l’air. Cette technique peut être utilisée pour rafraîchir les volailles.
- Brumisateurs et aérosols peuvent être utilisés dans les enclos. Ils fonctionnent mieux en absence de litière.
- On peut laisser couler de l’eau sur la toiture ou sur les côtés des bâtiments.
- Des structures en nid d’abeille ou en écran, imbibées d’eau vont augmenter le refroidissement par évaporation.
- L’air doit être forcée à travers ces structures, vers les poulets, habituellement par des ventilateurs mécaniques.

VI. Régie et alimentation.
La consommation d’aliments augmente la production de chaleur par le corps.
Pour éviter les coups de chaleur, on peut retirer l’aliment 2 à 3 heures après le lever du soleil et le remettre en
début de soirée.

L’augmentation de la consommation d’eau aide à rafraîchir les volailles.
L’eau fraîche est plus efficace. L’eau doit être disponible à volonté là où les poulets se tiennent pour être plus au frais.
Ces endroits sont habituellement vers le mouvement de l’air, dans les espaces ouverts et en retrait des endroits où il y a de la chaleur radiante.

VII Génétique.
Certaines lignées ou races de poulets sont moins affectées par la chaleur.
Les poulets gras sont plus à risque. Les poulets ayant moins de plumes (cou nu) ou une large crête sont moins sensibles à la chaleur.
0 Réponses | 12 575 Affichages
» Abrevoir galvanisé pour poules
» S'identifier
identifiant:

Mot de passe:

Not a member yet?
Register Now!
» Recherche
» Sondage
combien de temps par jours concacrez-vous a vos gallinacés ?
» Liens commerciaux
» Tshirts
Boutique en ligne de Tshirts Gallinette
» Photographies de poules
Powered by vBadvanced CMPS v3.2.3
Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 06h20.

Édité par : vBulletin® version 3.6.12
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #13 par l'association vBulletin francophone
Powered by vBadvanced CMPS v3.2.3
Certificat de dépôt Gallinette.net® à éclot le 9 Octobre 2003 . Déclaré à la cnil.fr N° 1089278
Les différentes textes & images utilisées sur le site sont la propriété exclusive de leurs propriétaires respectifs.