Les éleveurs amateurs ont tendance à trouver des œufs mous dans leurs poulaillers. Il est vrai que c’est une très mauvaise surprise, surtout quand on ne connait pas les origines de ce problème ni comment en venir à bout. C’est connu, les poules peuvent parfois pondre des œufs imparfaits, trop petits, sans coquille, et parfois même trop mous. Comment appréhender ce phénomène ? Quelle est la raison qui fait qu’un œuf puisse ressembler un chewing-gum ? Ne paniquez pas, notre équipe vous explique tout cela dans les lignes qui suivent.

Œuf mou : de quoi parle-t-on ?

Ceci est certes un défaut, mais en aucun cas un phénomène inhabituel ou alors un symptôme de maladie.

La ponte des œufs avec une coquille molle peut se produire chez les jeunes poules qui passent encore par la phase de transformation, comme chez les poules les plus âgées, sûrement à la fin de la période de production des œufs.

Il y a beaucoup d’autres défauts, plus ou moins alarmants, que l’on peut croiser lors de la récolte des œufs, parmi ceux-ci, on peut citer :

  • L’absence de coquille.
  • Du sang dans l’œuf.
  • Un œuf déformé.
  • Un œuf de trop petite taille.

Dans tous les cas, la ponte des œufs avec une coquille molle ou sans coquille du tout arrive assez fréquemment. Cependant, chez une poule d’un âge moyen, c’est peut-être un signe de problème.

Quelles sont les causes de la ponte d’œufs mous et les solutions ?

Heureusement qu’avec les poules, il y a toujours une solution. Mais pour trouver un remède, il faut d’abord identifier les causes de cette petite anomalie. Justement, il en existe trois causes.

Le manque de calcium

La plus probable est la carence en calcium dans l’alimentation de votre cocotte. En effet, comme nous, les poules ont impérativement besoin de calcium. Il leur permet de former les coquilles des œufs, et une quantité insuffisante de celui-ci peut causer des déformations.

La manière la plus facile et la plus courante de rehausser le taux de calcium dans le régime alimentaire de votre poule, est de lui donner des coquilles d’huîtres broyées. Si vous voulez leur donner les coquilles broyées à part, faites-le de préférence le soir, car c’est durant cette période que les poules forment les coquilles de leurs œufs. Sinon, vous pouvez facilement l’intégrer dans les aliments de base.

Vous pouvez aussi leur donner du blé, de l’orge et de l’avoine, qui sont des céréales qui contiennent beaucoup de calcium, comparées aux autres.

Le déséquilibre alimentaire

Les déséquilibres alimentaires peuvent entraîner une production de coquilles molles. C’est pour ça que le régime alimentaire de vos poules doit être bien équilibré. Évitez de leur donner trop de friandises ou des restes de cuisine.

Le stress, le picage et les conflits

En tant qu’amateur, il arrive de ne pas identifier correctement l’état où l’humeur de la poule. Même si cela peut paraître bizarre, le stress et la mauvaise humeur influencent beaucoup la ponte.

Qu’est-ce qui peut bien causer du stress à une poule ? Les prédateurs ainsi que les conflits à l’intérieur du poulailler en sont les principales causes.

Coquille molle : calcium et grit

On a compris que les poules ont besoin de calcium, mais elles ont aussi besoin de gravillons que l’on appelle couramment le grit.

Ce sont des petites pierres qui viennent se loger dans leur gésier, les aidant ainsi à broyer les aliments correctement. Il faut savoir que les huîtres broyées n’ont aucune action du grit. Celui-ci permet à votre poule de les broyer complètement et d’absorber le calcium qui va lui permettre de faire des coquilles assez dures pour ses œufs.

Comme vous pouvez le voir, les causes de cette malformation sont majoritairement alimentaires, ou alors dues à du stress ou de la peur. Heureusement, c’est assez fréquent et les remèdes sont toujours à portée de main.

 

Laissez un commentaire