La poule rousse est le produit d’un grand nombre de croisements réalisés entre diverses espèces de poules. Le but initial étant de créer une poule robuste et rustique, semblable aux anciennes races pures. Dotée d’une productivité fulgurante, elle est aujourd’hui connue pour être l’une des meilleures pondeuses d’œufs dans le secteur de l’élevage. Elle est de nos jours l’une des races les plus aimées par les éleveurs de poules, et cela pour diverses raisons.

Nous allons vous présenter l’histoire et les caractéristiques de la poule rousse, mais également vous donner des conseils afin de pouvoir bien l’entretenir et lui offrir un cadre de vie favorable à son bien-être et assurer ainsi une productivité optimale.

L’histoire de la poule rousse

Il ne s’agit pas d’une race bien définie, elle est en fait une espèce hybride moderne, car elle est issue d’une longue chaîne de croisements entre d’anciennes poules pures. Elle a donc pu allier les avantages de chacun de ses ancêtres.

La plupart des races croisées afin de produire la poule rousse sont des races américaines, à savoir :

  • La Bovans.
  • La Lohman.
  • La Brown.
  • La Warren.

La preuve irréfutable de cette diversité génétique se voit très bien sur son plumage qui diffère beaucoup d’un individu à l’autre, mais qui reste néanmoins toujours dans la gamme allant du roux oranger au châtain à marron clair.

Vous pouvez également retrouver des poules rousses en France qui sont le produit de croisements entre quelques races de poules françaises pures, en plus des races précédemment citées.

Quelles sont les caractéristiques de la poule rousse ?

Comme toutes les poules existantes, cette espèce a des caractéristiques qui la définissent très nettement. Tout d’abord, son gabarit. En effet, il s’agit d’une poule relativement légère, elle ne pèse en moyenne que 2 à 2.5 kilos, ce qui la rend plus dynamique et agile que ses semblables. Elle est également assez élancée, notamment au niveau du cou, ce qui la rend très agréable esthétiquement. Il s’agit de l’une des poules considérées comme les plus jolies.

Les œufs de la poule rousse sont à peu près de la même couleur rousse qu’elle. Ils sont plutôt moyens de taille, ils pèsent également à peu près 50 grammes, ce qui reste dans les standards. Néanmoins, la plus grande particularité de cette poule réside dans son taux de productivité. En effet, la poule rousse pond environ 300 à 350 œufs par année, ce qui est un nombre énorme par rapport aux poules ordinaires, les dépassant de trois fois.

quelles sont les caracteristiques de la poule rousse

Ils sont également connus pour être de très bonne qualité et très goûteux, surtout quand la poule est bien nourrie.

Il s’agit d’une race extrêmement docile et facile à vivre, elle est d’ailleurs aimée par les éleveurs amateurs pour cette raison. Très sociable mais aussi affectueuse, elle est très attachante, surtout pour les enfants, qui s’amusent souvent à jouer avec elle. Elle est également plus intelligente que les poules ordinaires, car elle est capable d’assimiler certains gestes et certains sons et les associer à des ordres.

Malheureusement, cette poule ne vit pas très longtemps, contrairement à certaines espèces pouvant survivre jusqu’à 10 ans, elle ne dépasse pas les cinq années de vie. 

Vous pouvez vous procurez une poule rousse à un prix très modeste de 10 euros. 

Comment élever une poule rousse ?

Comme toutes les autres poules, la poule rousse a besoin d’un certain cadre de vie afin de se sentir bien et procurer à son éleveur les meilleurs œufs possibles. Plusieurs facteurs influencent grandement la qualité de vie d’une poule rousse. Ces facteurs sont les suivants :

  • L’environnement.
  • La litière.
  • L’alimentation.
  • Les vermifuges.

Comme toutes les poules, elle se nourrit principalement à partir de graines ou un mélange de céréales, préférablement concassées pour faciliter leur digestion. Son apport nutritionnel doit être de 150 grammes par jour. Vous pouvez acheter des préparations sur le marché, mais il est toujours conseillé de préparer la nourriture soi-même pour un apport complétement bio, bon pour sa santé.

Les vitamines et les protéines sont également très importantes à intégrer dans ses repas. À savoir, les protéines à travers les oléagineux comme le colza ou le soja. Les minéraux, eux, sont retrouvés dans l’eau, c’est d’ailleurs pour cette raison que l’abreuvoir de votre poulailler doit toujours être rempli d’une eau pure.

comment elever une poule rousse

La litière d’un poulailler doit être remplacée préférablement chaque semaine dans le but de préserver une hygiène irréprochable. Un environnement sain et propre évite la propagation de maladies parmi les différentes poules.

Veillez à vermifuger vos poules rousses au moins une fois par an, car celles-ci peuvent être sujettes à des parasites internes, notamment au printemps quand le temps commence à se réchauffer.

Vous en savez maintenant beaucoup plus à propos de la poule rousse, ses origines, ses différentes caractéristiques ainsi que la meilleure manière de s’en occuper.

Laissez un commentaire