Construire un poulailler solide et sain pour les poules, adapté au climat de la région, à la disponibilité de son propriétaire et aux races de poules qu’il héberge, c’est construire un bon poulailler.

Construire un poulailler soi-même

Construire un poulaillerFabriquer son poulailler est une excellente décision. C’est moins cher et cela vous permet de faire un poulailler adapté à votre situation.
Vous êtes libre de lui donner l’apparence désirée et aurez la satisfaction de l’avoir fait vous même.
Avant de faire le plan de votre poulailler, il faut savoir de quoi ont besoin vos poules, quel espace prévoir, quels aménagements, comment faire pour que ce soit pratique au quotidien.

Les dimensions du poulailler

A quelle dimension dois-je construire un poulailler ? Cela dépendra du nombre de poules, du confort que vous voulez leur apporter et de la fréquence à laquelle vous pouvez les sortir.

Dans la théorie, il faut 1 m² pour 3 poules. C’est suffisant si les poules sortent tout les jours.
Si les poules doivent parfois rester dans le poulailler, il faut au moins 1 m² par poule.

Si les poules doivent souvent rester enfermées, l’ajout d’une volière couverte est une bonne solution à envisager.

Les éléments pour construire un poulailler

construire-poulailler-gallinette-711

1 Le toit

Si le poulailler est petit, le toit peut être en bois, peint ou recouvert de revêtement bitumé.
Les tôles PVC ou en fibres de verre sont une solution simple qui suivant les modèles peuvent apporter de la lumière.
Si vous décidez de construire un poulailler avec une structure suffisamment solide, des tôles en fibrociment ou des tuiles sont ce qu’il y a de plus durable et de plus sain pour les poules.

2 Des volets

Les poules craignent les courants d’airs, l’humidité et la forte chaleur.

Les volets sont très utiles pour empêcher la pluie et le vent de rentrer dans le poulailler et également pour protéger du soleil l’été.

3 Un perchoir

Les poules dorment sur un perchoir fixé à une hauteur de 60 cm environ.
Comptez un mètre de longueur pour 3-5 poules, suivant la race de poules.
Le perchoir est de section rectangulaire de 5 à 7 cm de large, au bord arrondi.
Il doit être facilement démontable pour un entretien régulier.

4 Le grillage

Des ouvertures grillagées permettent de faire entrer l’air et la lumière dont les poules ont besoin. Ces surfaces doivent toutes être sur une même façade pour éviter les courants d’air. Nous vous conseillons le grillage à maille fine (13 mm x 13 mm).

5 Une trappe

Elle n’est pas obligatoire, mais les poules adorent sortir et rentrer par une ouverture adaptée leur taille.
Elles prennent l’habitude de l’utiliser et cela vous simplifiera la vie.
La trappe peut être équipée d’un portier électronique qui se ferme à la tombée de la nuit.

6 Les parois

Le bois est un bon isolant pour construire un poulailler, joli et facile à travailler. Il doit être traité régulièrement.
On utilise du parquet, des planches ou du contreplaqué. Le bois doit être lisse et la construction simple pour minimiser les recoins favorables aux poux.
Le béton est plus froid, il doit être finalisé avec un enduit fin.

7 Un pondoir

Les poules pondent leurs œufs dans un pondoir. C’est un petit compartiment de 30 cm de côté dans lequel on met de la paille que l’on renouvelle toutes les semaines. Il faut un pondoir pour 3 poules. Les poules ayant besoin de calme pour faire leur œuf ainsi le pondoir est placé dans un endroit sombre et de préférence en hauteur.
C’est pratique de pouvoir accéder aux pondoirs depuis l’extérieur.

8 Le bac à sable

Prendre un bain de poussière dans un bac, aux bords pas trop hauts, rempli d’un mélange de sable et de cendre permet aux poules de se débarrasser des parasites et d’entretenir leur plumage.

9 Le sol

Construire un poulailler c’est d’abord penser à la structure qui le supporte au sol et qui empêchera le bois de s’abimer.
Ce peut être un plancher, une dalle cimentée ou simplement une bordure maçonnée avec de la terre au centre.
Ensuite, le sol est recouvert d’une litière qui absorbe les fientes.

10 La porte

Pour que l’entretien du poulailler soit le plus facile possible, une ouverture suffisamment large est bienvenue.
Pour un petit poulailler, la porte sera remplacée par un panneau amovible qui ouvre un côté entier.

11 Une protection au bas du poulailler

Le grillage ne descend pas jusqu’au sol. Ainsi les poules sont abritées du vent. Ne voyant pas de l’autre côté, elles s’affolent moins et sont moins tentées de sortir.

Construire un poulailler pour le bien-être de nos poulettes

Un logement sain & des poules en bonne santé

L’aération

Il faut construire un poulailler avec une bonne aération pour que les poules respirent et que l’air vicié par les déjections s’évacue. Mais en même temps, il faut protéger les poules des courants d’air. Placez vos entrées d’air au-dessus des poules et perchoirs, jamais au même niveau.
Une bonne aération dans le poulailler permet aussi d’éviter les mauvaises odeurs.

Chaud & Froid

Avec une bonne isolation, vous obtiendrez un poulailler confortable en hivers aussi bien qu’en été. Même si les poules supportent mieux le froid que la chaleur excessive, une température basse leur demandera plus d’alimentation et interrompra la ponte.

Lumière

La lumière aussi joue un rôle important à l’intérieur du poulailler. Les rayons du soleil favorisent la production de la vitamine D. Les poules en ont besoin pour leur développement. La lumière réduit aussi la prolifération des poux.

L’humidité

Les poules craignent l’humidité. L’intérieur du poulailler doit être sec, le toit doit être étanche.
Un plancher surélevé protège de l’humidité qui remonte du sol. La litière absorbe l’humidité apportée par les déjections des animaux. On peut utiliser des copeaux de bois, de la tourbe ou du sable.

Construire un poulailler adapté à la région

Que vous habitiez dans le Nord ou dans le Sud

Dans une région froide, c’est bien de construire un poulailler en bois avec un plancher, un toit isolé et des murs épais.
Des fenêtres vitrées exposées au sud apporteront de la chaleur.
Les aérations pourront être facilement fermées en cas de mauvais temps.

construire-un-poulailler-hiver-gallinette

Copyright : Peter Hermes Furian

Dans une région chaude, il est préférable de construire un poulailler aéré par de larges ouvertures grillagées et de bien le protéger du soleil.
Les murs pourront être maçonné et le sol de terre battue.

Construire un poulailler adapté aux poules

Qu’elles soient naines ou de grande race

construire-pondoir-poules-gallinette

Les différences dans la conception d’un poulailler en fonction de la taille des poules se situent principalement par rapport à la hauteur du perchoir et du pondoir.

Nous conseillons de placer le perchoir à une hauteur de 60 cm , car cela convient à la majorité des poules. Mais des poules qui ne sautent pas bien haut peuvent avoir un perchoir plus bas et les races plus légères peuvent avoir un perchoir plus haut.

Des pondoirs trop grands risquent d’être occupés par plusieurs poules en même temps et des pondoirs trop petits risquent de voir leurs œufs cassés par les poules ayant du mal à se retourner.

Certaines races ornementales sont sensibles et ont besoin de poulailler mieux isolé que d’autres races de poules plus robustes. Il est important de connaitre les exigences spécifiques des races que l’on héberge.

Construire un poulailler sécurisé

Passer la nuit tranquille

Si un prédateur arrive à s’introduire dans le poulailler, généralement, toutes les volailles seront tuées. Pour protéger vos poules, vous devez construire un poulailler sécurisé.

Le sol est conçu pour empêcher un animal de s’introduire dans le poulailler en creusant.
Ne laissez pas d’ouvertures suffisamment larges, même au niveau du toit.
Assurez-vous que les planches sont solidement fixées.

La porte et les trappes doivent s’ajuster correctement et ne pas se déformer lorsqu’on tire dessus.

Attention aux loquets trop simples à manipuler, un animal malin peut comprendre son fonctionnement, les fermetures qui coulissent sont plus sûres.

Toutes ces précautions ne servent à rien si vous oubliez de fermer le poulailler !
Il faut fermer la porte du poulailler avant la nuit tombée et compter ses poules.

Il peut arriver qu’une volaille ne soit pas rentrée avec les autres. Elle n’est souvent pas très loin, de l’autre côté du grillage, sur le toit ou dans un arbre proche.

construire-un-poulailler-securise-gallinette

Prochains articles

Cet article a fait le tour de tous les points à avoir à l’esprit pour construire un poulailler dans son jardin.
Bientôt viendront des articles plus spécifiques pour explorer les différentes solutions envisageables.
Ils porteront sur l’emplacement du poulailler, la toiture, le sol, les matériaux, la lumière et l’aération, les aménagements, le parcours et enfin l’entretien du poulailler.

Guide complet pour construire le poulailler Coquelicot

25.00 
Note 3.00 sur 5

Vous rêvez d’apprendre à fabriquer votre poulailler, mais vous avez peur que ce soit compliqué, car vous débutez ?
Ce plan de poulailler est fait pour vous !

Un guide conçu pour les débutants, il vous permettra de construire étape par étape un poulailler familial.

Il comprend la liste du matériel, des plans complets, des instructions illustrées étape par étape.

Le poulailler Coquelicot est aéré et lumineux pour le bien-être des poules, pensé pour être facile à construire et pratique d’entretien au quotidien.

 

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publier des commentaires

184 Commentaires

  1. FrancoisL

    Pour les poux rouges, les interstices sont à éviter aux maximum!!! Ils si logent avec plaisir…
    J’ai été infesté ce printemps et il y en avait partout par milliers!
    Heureusement, j’ai reussi à m’en débarrasser. Voici comment: j’ai d’abord passer la flamme du désherbeur un peu partout plusieurs fois. Bon, là déjà le nombre est réduit. Mais ça se reproduit tellement vite ces petites bêtes que ça ne suffit pas.
    J’ai découvert un produit naturel: la terre de diatomée. C’est une roche blanche réduite en poudre. Elle s’achète en pot pour une vingtaine d’euros. Et bien ça marche très bien. J’ai poussé le vice jusqu’à observer un pou au microscope: le pou se déplaçait tranquillement sur la plaque de verre du microscope puis des qu’il arrive sur la terre de diatomée, il s’arrêta immédiatement et eu du mal à s’en sortir. Même s’il y arriva sous le microscope, dans le poulailler ce doit être une autre affaire pour lui…
    Du coup, je suis débarrassé des poux en en mettant peut être une fois sur les poules. J’ai mis la blinde dans le poulailler dont l’intérieur était tout blanc (et il l’est toujours car je continue à en mettre au cas où il resterait un ou deux énergumènes…). J’ai insisté sur le perchoir.
    Pour moi, c’est la solution antipoux pour le particulier!

  2. Martin Francis

    Bonjours,
    Je vient de découvrir votre site et je le trouve super.
    Je me suis récemment remis à l’élevage de 4 poules de race alsacienne doré et un coq Ramschier.
    Je les ais dans un poulailler avc enclos. Ainsi qu’un 2em polailler de même taille pour 3 poules naines noir et leur coq de la même race, chaque enclos fait environ 16m¤
    Je leurs ais instalé une trappe pour les faire sortir dans le pré clôturé qui fait 12 ares sinon plus.
    Ma question, est-ce que je peut les faire sortir toutes ensemble ou chacune à part comme je le fait j’usqu’a ce jour?
    Merci pour vos conseils et continué ainsi.
    Cordialement, Francis

    • Bonjour,
      Vous avez organisé votre petit élevage de très bonne manière. Chaque coq a ses poules et son territoire.
      Si vous les faites sortir ensemble dans le pré, les deux coqs risque de se battre. Surtout si ils sont jeunes et que cela se passe au printemps.
      Si vous tentez tous de même l’expérience gardez-les à l’œil : des coqs qui se battent, ça ne fait pas de bruits…

  3. Stef

    Bonjour, est-ce que le guide complet pour construire le poulailler coquelicot sera bientôt à nouveau disponible à la vente ?

    Merci et bonne journée. Stef

    • Oui, nous sommes en train de mettre en place en autre système de paiements. Dés que c’est terminé, le guide sera disponible.

  4. Estelle

    Bonjour,

    Nous venons d’acheter notre maison et avoir des poules est un rêve depuis longtemps, voilà qui peut être exaucer avec le grand jardin que nous avons :).
    Avec cette maison, nous avons acquéri une maisonnette en bois qui étaient aux enfants et tout de suite, j’ai penser à un poulailler pour les poulettes. Cette maisonnette est composée de deux parties (une partie fermée et une partie ouverte): une partie fermée (avec deux fenêtres) qui fait 130x130cm et les deux parties réunies font Largeur 130x longueur 240cm. Est-ce que la partie fermée suffirait pour 3 poules ou les deux parties réunies seraient mieux (sachant qu’il faudra que je ferme la partie ouverte) ?

    Merci pour vos conseils.

    • Bonjour Estelle,
      La partie fermée conviendra à 3 poules, pour dormir et attendre une petite heure le matin avant de leur ouvrir. Mais si vous prévoyez de parfois laisser les poules dans le poulailler (mauvais temps, absence, …) c’est trop petit. Si elle est protégée des intempéries, la deuxième partie peut être fermée par du grillage et devient parfaite pour placer abreuvoir, mangeoire et où les poules pourront prendre l’air.

      • Estelle

        Bonjour Gallinou,

        Merci pour vos conseils.
        Nous allons effectivement fermés la partie ouverte avec du bois de palette, nous allons y faire une porte. Les poules pourront passer d’une partie à l’autre par une fenêtre, qui au besoin, sera agrandie.
        Nous allons aussi poncer le bois et le vernir pour le protéger des intempéries.
        En revanche, j’aurais deux autres questions à vous poser:
        – Que puis-je mettre sur le toit pour le protéger ?
        – Que puis-je mettre en dessous du poulailler pour le protéger de l’humidité ? Palette ou parpaings pour le surélever ? Ou autres ?

        En vous remerciant pour vos conseils :).
        Bonne journée.
        Estelle

        • Le plus pratique pour un toit de poulailler c’est d’utiliser des tôles en PVC ou en fibre de verre. Légère, durable, facile à poser et économique. Elles ne sont malheureusement pas toujours très esthétiques.
          Pour surélever, si la structure de la construction le permet, préférez les parpaings. Vérifiez que le plancher ne peut pas être soulevé par un animal qui se glisserait dessous.

  5. natbout

    bonjour,
    je viens d avoir des poussins et je ne sais pas quoi faire
    quelqu’ un pourrai m’épauler
    merci d’avance et bonne journée
    cordialement,
    N.Bouton

  6. Rouseré

    Bonjour.
    J’ai acheté un abri de jardin (cabane) en bois pour faire le poulailler pour mes poules qui sont dans un plus petit poulailler pour le moment.
    Comment aménager l’intérieur ?
    Merci pour vos conseils

    • En premier lieu, il faut penser au sol. Pour qu’aucun prédateur ne puissent s’introduire il faut soit un plancher, soit une dalle bétonnée ou au moins une bordure maçonnée. Sur ce sol vous mettrez une litière.

      Ensuite il faut des aérations, indispensable pour la santé des poules. Le plus simple est de prévoir des ouvertures grillagées de 15 à 30 dans la partie haute des murs. A l’exception de la façade exposée au vent dominant si il y en a.
      Faites des ouvertures plus grandes sur une façade si vous prévoyez de parfois laisser les poules dans le poulailler pendant la journée.

      L’installation de perchoir,de pondoirs et éventuellement d’une petite porte à la taille des poules est évident.
      Soyez attentif aux systèmes de fermeture qui doivent empêcher même à un petit animal de ce faufiler dans le poulailler.

      Bon courage pour vos aménagements.

  7. Fabienne

    Bonsoir,

    Je cherche une personne ayant déjà construit un poulailler qui pourrai m en créer un pour 4 poules.
    Region gex.
    Cordialement

  8. cécile lempereur

    Bonjour,

    Nous avons actuellement un petit poulailler en boit acheter en kit avec 4 poules , nous avons bcp de problème de poux rouge j’ai beau traiter et sa revient, je sais pas vraiment quoi faire….
    comme notre poulailler commence a tombé en ruine, nous avons décider d’en faire un en dur, dalle de béton et bloc sa va faire plus ou moin 1m20 sur 1m40 sur une hauteur de 1m70,
    Nous allons bientôt receuillir 2 poules de batterie et j’aimerais prendre 2 poussins cette été, donc sa nous ferait 8 poules au total….
    pensé vous que les dimension sont raisonnables? combien de pondoir doit on prévoir?
    vous croyer qu’avec un poulailler en beton sa va régler notre problème de poux rouge?
    merci d’avance pour votre réponse.

    • Bonjour Cécile,

      Pour ce qui est de la taille du poulailler, pour huit poules cela fait tout juste la place pour les pondoirs (il en faut trois) et les perchoirs (il en faut deux mètres de long en tout) . Si vous comptez parfois les laisser chez elles, l’espace est trop petit.

      Construire en ciment, c’est bien, vous aurez moins de problèmes de poux. Je vous conseille de faire un enduit fin à l’intérieur du poulailler : ainsi, pas de refuge pour les poux et l’entretien sera plus facile.
      Mais il faut aussi que le poulailler soit bien aéré et régulièrement entretenu, surtout les perchoirs et les pondoirs, comme vous le faites déjà. Il faut aussi que les poules sortent souvent et prennent des bains de poussières.

      Pour aider nos gallines à se dépouiller, nous leur ajoutons de la cendre de la cheminée, là où elles prennent leur bain de poussière, aussi appelé « Nid de poule ». On peut aussi y ajouter de la poudre à base de pyrèthre.

      Attention : Les poussins ne doivent pas être mélangés avec des poules adultes.

      À bientôt 🙂

  9. zm

    bonjour j’aurai aimé savoir si il était possible dans le même poulailler de mettre 2 poules et 2 cannes, et si oui qu’elles ammenagement sont nécessaire? sachant qu’elle disposerait d’un enclos ouvert de 10m² avec une partie bétonné et une partie terre, et que j’ai un petit abris bétonné de 1.17 m² au sol sur 180 de haut que je peu agrandir en annexant un enclos en bois si nécéssaire!
    merci pour votre réponse

    • Bonjour 🙂
      Nous conseillons de ne pas mélanger les espèces différentes.
      Parfois, ils s’entendent, mais le plus souvent c’est une source de problèmes.
      L’enclos n’est pas assez grand pour qu’ils aient chacun leur coin (coin). De plus, les canes ont besoin d’eau dans laquelle elles se lavent en mettant de l’eau partout ce qui donne un enclos boueux, le contraire de ce qu’il faut pour les poules.
      La cohabitation sera forcement au détriment de la santé des uns ou des autres.

  10. Je viens de découvrir votre site : une mine d’idée…
    La semaine prochaine, j’attaque mon « poulochier » ou poulailler.
    Par le passé, pour ma fille (de 30 ans) j’avais réaliser un truc sympa avec isolation, volière….pour 5 ou 6 pouloches.
    Je pense effectuer un truc de : 4 x 2 et 2 m de hauteur (grillage) . A l’intérieur : salon, perchoir à un mètre u sol.
    Eventuellement, je mettrai quelques photos si cela est possible.
    Encore merci pour votre site.

    • baron

      Je viens de finir mon Poulochier (poulailler) en suivant vos « idées /plans » et comment faire pour mettre quelques photos sur votre site ?
      Merci

  11. Carol

    Bonjour, et d’abord merci pour tous vos conseils, c’est un plaisir de vous lire. J’envisage d’acheter un poulailler plus grand avant l’acquisition de 2 poules (suite à l’attaque d’une buse qui m’en a tuée une cet hiver) ce qui fera 5 poules et un coq (sussex, poule grise cendrée, rousse). Le poulailler mesure P 188 X L 87 X H 113 cm (incluant 1 pondoir de chaque côté). Cela vous semble-t-il suffisant pour la nuit sachant que ma petite troupe se balade toute la journée sur 1 hectare ? L’actuel poulailler mesure 170 x 75 x 81cm avec également 2 pondoirs. Je gagne beaucoup en hauteur. Est-ce judicieux ? D’avance merci pour votre réponse.

    • Bonjour Carol,

      Cet espace est suffisant, mais pour y dormir seulement.
      L’espace est trop restreint pour qu’elles y passent toute la journée à l’intérieur. Il faut les faire sortir tous les jours.
      La hauteur supplémentaire permettra une meilleure oxygénation si des aérations sont prévues et ça, c’est important.

      A bientôt 🙂

  12. François

    Bonjour et bravo pour votre excellent site.

    Je me suis lancé dans l’aventure il y a un peu moins de deux semaines, en adoptant une poule dont ma mère ne voulait plus (elle-même s’étant lancée il y a environ deux mois).
    Je lui ai donc construit à la hâte un poulailler à sa taille (environ 1m², et elle évolue dans un enclos d’environ 20m².
    Seulement j’ai peur qu’elle se laisse dépérir d’ennui et j’ai donc décidé d’acquérir un coq et une poule de race ancienne (poules noires de Challans) non loin de chez moi.
    Je les récupère demain matin.
    J’ai conscience qu’il me faudra sans doute agrandir le poulailler même avant d’éventuelles naissances (le confirmez-vous ? si oui à quelle taille ?), mais je me rends compte que des conflits vont peut-être arriver si la résidente actuelle rejette les nouveaux venus, ou si les deux arrivants se liguent contre elle.

    Qu’en pensez-vous ? Merci par avance de vos très bons conseils.

    François (un autre).

    • Bonjour François II et bienvenue 🙂

      Vous avez bien raison d’ajouter un coq et une poule en plus, les poules sont des animaux sociaux.

      Juste pour la nuit, le poulailler avec un perchoir d’un mètre est suffisant.
      Mais par mauvais temps, si les poules doivent rester à l’intérieur c’est trop petit.

      Pour trois volailles, il faut un poulailler de 3 m². (1 m² par poules)
      Avec éventuellement des naissances au printemps, il faudra un poulailler encore plus grand. Pensez au nombre de poules maximum dont vous êtes prêt à vous occuper. S’il y a moins de naissances, les poules seront à l’aise, en attendant l’année prochaine.

      Je ne pense pas que vous aurez beaucoup de problèmes avec l’intégration, car avec un coq, normalement, c’est lui qui va faire la loi.
      De plus, si je comprends bien, la poule en place n’est pas là depuis si longtemps.

      De toute façon, il y aura quelques coups de bec pour établir la hiérarchie et ensuite ça se calmera.

      Pour que l’intégration se passe au mieux, je vous conseille :
      – L’intégration doit se faire de préférence le soir (après le couché), ainsi les poules s’habitueront à la présence des autres pendants la nuit.
      – Ajouter une mangeoire et un abreuvoir supplémentaire.

      Tenez-nous au courant et à bientôt.

      • François

        Bonjour et merci pour votre réponse complète et très rapide.
        Grâce à vous j’ai pu aller chercher ma poule et mon coq le lendemain, en étant beaucoup plus rassuré.
        Comme vous l’aviez prédit, il y a eu un ou deux coups de bec, et cela a suffit, d’autant que cette race est énorme comparé à ma petite poule rousse !
        Elle vivent depuis en très bonne harmonie, et moi j’ai quasiment terminé de tripler la taille de mon poulailler (elles dorment ensemble dans 1m² en attendant la fin des travaux, mais ça n’a pas l’air de poser problème pour l’instant).

        Je vous tiendrai au courant s’il y a des naissances, et quand j’aurai mes premiers oeufs (pour l’instant, toujours rien).

        Merci encore pour votre aide, et passez de très belles fêtes de fin d’année.

        François.

        • François

          Ca y est ! j’ai eu mon premier oeuf !

          Mais très étrangement je l’ai trouvé en dehors du poulailler, au sol sur de la terre…
          Je me demande bien ce qui a pu se passer.

          Meilleurs voeux pour 2015.

          François.

  13. François

    Bonjour,
    Nous avons deux poules (une poule blanche et une hollandaise à tête huppée) et un coq (araucana). Poussin, nous espérions que ce soit une poule… Pas de chance.
    Ce dernier joue bien son rôle de coq, au point que mes enfants et mon épouse ne sorte plus lorsqu’il s’évadent du poulailler. Il est très agressif et je suis la seule personne qu’il craint.

    Hier, un membre de la famille m’a dit que si on leur couper la crête, il perdait du sang et était moins agressif car il n’avait plus de montées de sang…
    Qu’en pensez-vous? N’est-ce pas un peu barbare/douloureux pour le coq?
    Je ne vais quand même pas lui donner des tranquillisants??? 🙂
    Merci beaucoup,
    François

    • Bonjour, François.

      Couper la crête d’un coq est effectivement barbare et inutile. De plus, la crête joue un rôle dans la régulation de la température. Vous avez raison, ne lui donnez pas de tranquillisant. Ils ne sont pas bons pour sa santé. (Sans parler de la contrainte de devoir lui donner un médicament régulièrement.)

      Comme vous le dites, il joue bien son rôle de coq.
      Lorsqu’il voit quelqu’un arriver rapidement, il prend peur et attaque pour défendre ses poules.

      Cependant, vous pouvez essayer :
      En marchant doucement, sans gestes brusques, en respectant une certaine distance (un mètre ou deux) alors il est souvent possible de cohabiter avec un coq sans qu’il attaque. Cependant, il faut mieux le garder à l’œil et ne pas lui tourner le dos.

      Les coqs et poules ne comprennent, ni les coups, ni les punitions.
      La meilleure manière de leur faire comprendre notre autorité est de les plaquer au sol (un peu comme le ferait un autre coq). Mais cette solution ne fonctionne pas avec tous les coqs. Les plus agressifs cherchent à se battre même au prix de leur vie.
      Vous avez déjà de la chance qu’il vous respecte.

      À part ça, et surtout lorsqu’il y a des petits enfants, il vaut mieux le garder enfermé.

      Tenez-nous au courant et à bientôt.

      • Maman poule en folie

        Bonjour François
        J’ai le même problème que vous.
        Mon coq est super agressif et nous vole dans les plumes à la première occasion, la seul solution pour éviter les coups de bec et de griffes que j’ai trouvé c’est de rentrer dans le poulailler avec mon balais et depuis il est docile malgré un regard noir et méchant. Mais surtout pas l’oublier sinon il revient à la charge.
        Bon courage

        • François

          Bonsoir,
          Pour les tranquillisants, je ne pensez même pas que ça existait pour un coq! Je ne leur donne pas de l’aliment bio pour leur filer des médocs après.
          En fait, moi, il ne m’approche pas trop, il se méfie. Il avance vers moi en marchant de côté… Certainement parce qu’à chaque fois qu’il fait une tentative, je ne le laisse pas faire (avec un faux coup de pied, je ne le touche pas ou alors sans force) et avance vers lui. De plus, de temps à autres, je l’attrape et le prends dans les mains et contre moi. Ça fait que moi, globalement, je suis tranquille, même quand il est dans mon dos (mais je surveille quand même).
          J’essaierai de le plaquer et vous tiendrai au courant.
          Merci pour les conseils,
          François

    • Bonjour et bienvenue François,

      Bonne idée ce rangement d’œufs frais, il est superbe et bravo à Raphaël 🙂

  14. Marie

    bonjour,
    Nous avons déjà eu des volailles (poules 1 seule race), canards, oies durant des années. Mais avec 3 enfants en bas âge à l’époque, un travail sans compter le jardin a entretenir, à notre grand regret, nous avons donné tout ce petit monde. Nous n’avions plus de temps pour eux (entretien du poulailler, aller chez l’agriculteur acheté de la paille, du grain…ouvrir tous les matins la porte du poulailler, la fermer le soir car nous avons des renards en campagne, surveiller les petits pendant la période). Enfin, essayé, puisque les canards donnés à un couple de voisins sont revenus au bout d’une 1/2 heure, malgré deux tentatives… lol. Nous avons appris également que la jalouse (la femelle oie de toulouse s’était laissée littéralement mourir) chez la petite mamie qui avait récupéré nos petites bêtes. On l’avait appelé comme ça, car lorsque nous avions ramené des canetons, que nous venions les caresser, les nourrir, voir si tout se passer bien avec les autres colocataires, un jour elle est venue d’elle même pour qu’on lui fasse des papouilles. S’était la seule à avoir un nom….contrairement au jars qui lui pouvait être « méchant » durant la période de reproduction. Tout ce petit monde s’entendait bien, ils avaient un grand terrain pour eux, une cabane suffisamment spacieuse, malgré le climat rude de l’hiver, tout le monde se portait comme un charme.
    Mais revenons à nos cocottes, à l’époque nous n’avions que des poules rousses achetées au marché avec un coq magnifique.
    Aujourd’hui, les enfants ont grandi, et à leur demande et aussi un peu la mienne faut dire, conscient des contraintes, nous envisageons d’installer un poulailler tout neuf, mais avec un grillage de 2 m de haut et un filet au dessus pour les renards et nous éviter de fermer et ouvrir la porte du poulailler tous les matins et les soirs. Nous nous sommes renseignés sur les différentes races de poules, et nous voudrions mettre des grandes poules : wyandotte écaillé grande, faverolle, brahma foncée grande, sussex herminée, mais si nous mélangeons toutes ces poulettes ( 3 de chaque espèces avec un cop de chaque race) y aurait il de la bagarre entre coqs ou pas ???
    merci pour votre réponse.
    MARIE DU 89

    • Bonjour et bienvenue Marie.

      Si vous mettez des coqs ensemble, ils se battront généralement jusqu’à la mort. Et même si ce n’est pas le cas, la pression du dominant fera dépérir les autres.
      Pour une bonne ambiance, il ne faut qu’un coq par poulailler.
      Pour avoir plusieurs coqs, il faut plusieurs poulaillers et des parcours séparés.

      À bientôt, si vous avez d’autres questions elles sont les bienvenues 🙂

      • Marie

        Bonjour, merci pour votre réponse, mais j’ai encore une petite question. Un coq peut « s’occuper » de combien de poules ?
        Merci

  15. seb

    Bonjour,
    On ne vous le dira jamais assez mais merci pour votre site et pour ces conseils
    Nous habitons dans l’aude, à Carcassonne, et nous allons construire notre propre poulailler pour 3 poules.
    j’ai une questions, nous avons beaucoup de chats et de chattes et nous craignons les représailles des chattes (de grandes chasseuses..)
    Est ce que vous nous conseillez quelque chose de particulier pour les chats pour protéger les poules..?
    ou
    est ce qu’au contraire les chats ont vraiment peur des poules..?!
    un grillage jusqu’à 2 mètres de haut..? grillager le plafond du poulailler?

    • Bonjour et bienvenue Seb,

      Généralement les chats se désintéressent des poules. Et les poules savent se faire respecter.

      Mais ça arrive que certains chats attaquent les poules. Si c’est son instinct, vous devriez vite vous en apercevoir au comportement du chat.

      Vous parlez de grillager le plafond du poulailler. Si des chats peuvent rentrer dans le poulailler alors des prédateurs bien plus dangereux pour les poules, comme la fouine s’y glissera.

      Un poulailler doit être sécurisé sinon c’est le drame.

      Sinon j’aurais tendance à vous conseiller la prudence et à isoler l’espace de sortie des poules contre les chats et d’autres prédateurs.

      À bientôt, si vous avez d’autres questions elles sont les bienvenues 🙂

      • cesar

        Bonjour, d’expérience je dirai que la cohabitation chats poules ne pose pas de problème, les poules savent vraiment se faire respecter et si elles sont suivies de poussin, le chat n’a qu’à bien se tenir ou à courir vite.
        Chez moi il y a même une certaine osmose, les chattes laissant les poules couver leurs chatons

  16. chrys

    Grace à vos articles clairs et complets nous nous lançons dans la construction de notre poulailler maison pour nos deux poules de 7.5 mois et les deux jeunes pékin de 3 mois qui viennent de les rejoindre. notre marans vient (enfin) de pondre son premier oeuf mais je m’inquiète car ma deuxième poule adulte (une noire à reflet vert) n’a toujours pas de crête du tout (donc rouge absent). Pondra t elle un jour ? mes deux poules sont nées en même temps en couveuse.
    merci de votre réponse et continuez à nous conseiller sur votre super site.

    • Bonjour et bienvenue Chrys.

      Une poule peut se mettre à pondre plus tard qu’une autre. Mais qu’elle n’est toujours pas de crête n’est pas normal. Je ne peux pas vous répondre comme ça.
      Envoyez-moi une ou des photos de la poule en question. (via le formulaire de contact)
      Précisez-moi aussi sa provenance.
      Est-ce vous qui l’aviez mis en couveuse vous-même ou est-ce le vendeur qui vous l’a dit ?

      À bientôt, si vous avez d’autres questions elles sont les bienvenues 🙂

  17. mazella olivier

    Super simple, bien fait tout en restant précis Merci

  18. Bonjour,
    J’ai découvert ce site tout à fait par hasard en faisant des recherches sur les maladies des gallinacées et quelle surprise de voir la qualité de votre site !
    Soit dit en passant, j’ai une question à vous poser.
    Je suis moi-même agriculteur depuis peu (Jeune Agri) et depuis tout petit j’ai une vive passion pour l’élevage de faisan. Donc depuis une dizaine d’années j’ai une volière plus un poulailler. Mais j’imagine que ces lieux ne sont pas idéaux. Si vous pouvez me donner votre avis objectif .. Voici les lieux :

    Déjà sachez que j’ai une dizaines de pigeons (pigeon de cour et même quelques pigeons ramier que j’ai désailé à la chasse, hé oui je suis un chasseur qui recueille les animaux blessés et les soignent … Cherchez le comble), j’ai également un coq faisan et 2 poules faisannes, avec en ce moment 8 faisandeaux que j’ai eu par couvée de poule naine. J’ai eu l’hiver dernier, 6 poussins, qui m’ont donné 6 poules naines aujourd’hui (j’en avais plus mais j’ai donné les coqs). Tout ce petit monde est mélangé dans un poulailler et une seule volière avec accès pour les deux.
    Avant cette « volée » de poules, j’en avais d’autres et celles-ci allaient dans le poulailler et pondaient à l’intérieur, mais celles-ci, impossible, quand elles y rentrent c’est pour tuer les pigeonneaux à terre, et préfèrent pondre à l’extérieur dans des pots de lait à cet effet, mais normalement pour les poules faisanes. Donc tout est un peu insolite chez moi, car au début je n’avais que des pigeons, après j’ai recueilli une couvée d’œuf de faisan, que j’avais trouvé dans un champ de blé au moment de moissonner, et j’ai donc vite emprunté une poule naine à un ami pour sauver la couvée, résultat des courses j’ai un peu de toutes sortes.

    Donc pour en revenir aux lieux, j’ai un poulailler (fait en parpaing) avec peu de lumières (ancien endroit ou je rangeais mon motoculteur et divers outillages pour le jardin) qui fait 3m/3 avec 2m de hauteur, avec perchoir, pondoir etc.. Mais ce sont les pigeons qui pondent dedans alors qu’eux ont des nichoirs mais ils ne vont pas dedans.. Je crains que mes oiseaux souffrent de problème d’identité lol.
    Et dehors une volière de 12m sur 6 avec 2m20 de haut. Après tous les ans je coupe énormément de branches de sapin pour permettre au faisan de se cacher des poules naines, donc c’est pas du sol battu si vous voulez, il y a des tôles ondulées servant d’abri dehors etc…

    Donc voila tout ça est un peu insolite.
    Et donc depuis un mois, j’ai un soucis, mes 6 poules ne pondent plus qu’un œuf à elle 6 par jour et encore ! Alors qu’avant j’avais environ 3 œufs par jour. La nourriture est la même, ayant blé et mais gratuit à volonté elles en ont à foison, et je complète avec un aliment poule pondeuse standard acheté en magasin. Eau propre à volonté etc.. Mais elles veulent pas rester dans le poulailler .. Le mélange avec les pigeons et le manque de lumière ne gênait pas mes anciennes poules, mais celle-là pas moyen ! Et je reste dubitatif sur l’absence de ponte qui survient que depuis 4/5 semaines.

    Désolé pour le pavé, tout ceci est un peu fouillon. Bon courage si vous essayez de me lire.
    Amicalement,
    Thomas

    • Bonjour Thomas.
      Votre expérience illustre ce que j’ai déjà constaté :
      Les différentes races de poules peuvent avoir des comportements différents. Comme quoi, il est utile de connaitre le caractère des poules que l’on va acquérir. Cela permet de savoir si elles sont adaptées à notre installation et à notre manière de nous en occuper. Je dirais même que c’est plus important que le nombre d’œufs qu’elles feront dans l’année.
      Par exemple, la plupart des races de poules naines sont assez « vives » et ont besoin d’espace. Exactement le comportement de vos nouvelles cocottes.
      Sinon, mélanger des espèces différentes dans un même poulailler provoque souvent des problèmes. Avec de la chance, ça peut parfois fonctionner. Ce qui semblait être le cas avec vos anciennes poules. Mais dans la majorité des cas, il vaut mieux attribuer un territoire à chacun.
      Il est normal que vos poules s’arrêtent de pondre un moment. Cela fait partie du cycle naturel.
      Suivant les races (là encore) cette interruption peut être plus ou moins longue.
      Je vous souhaite bien du courage avec vos élevages.

  19. Bonjour Galinette,
    Voici un lien vers mon blog pour voir les étapes de construction de notre nouveau poulailler :
    http://jardinbreton.wordpress.com/2014/08/20/la-construction-du-nouveau-poulailler/

    Ici le poulailler terminé :
    http://jardinbreton.wordpress.com/2014/09/01/de-retour-de-voyage/

    J’ai vu dans un des commentaires, la proportion de cendre dans le sable pour le bac à poussière, mais je n’arrive pas à le retrouver, il y en a tant !
    Pouvez-vous me rappeler la proportion de cendre dans le sable ? Merci.
    Dominique.

    • Bonjour Dominique.
      Si on met de la cendre dans le bac à sable des poules (car c’est un plus, pas une obligation) c’est de l’ordre de 5 à 10 %.
      Petite astuce : jeter une poignée de graine dedans va les inciter à s’en servir 😉

  20. Bonjour,

    Tout d’abord je tenais à vous féliciter pour la qualité de vos articles. Je viens de découvrir votre site et il m’a apporté toutes les réponses à mes premières questions.

    Bonne continuation

    • Bonjour, Christopher et bienvenue 🙂
      Si vous avez des questions elles sont aussi les bienvenues

      • Christopher

        Merci,

        Oui je vous avez envoyé un mail via le contact pour vous posez quelques interrogations personnelles.

  21. baurain

    Bonsoir,

    Nous construisons un poulailler pour 2 poules soie. Nous aimerions savoir si les poules en liberté au jardin rentre-t-elles d elles mêmes dans leur poulailler?

    Tout grand merci pour votre réponse.

    Bonne soirée
    Christelle

    • Bonjour, Christelle et bienvenue.

      Oui, les poules rentrent d’elles-même dans leur poulailler lorsque la nuit tombe.
      Mais pour des poules que l’on vient d’acquérir, il faut qu’elle prennent l’habitude de leur nouveau poulailler.
      Pour cela, il faut laisser les poules enfermer plusieurs jours avec de l’eau et de la nourriture, bien sur. Il faut qu’elles y restent au minimum trois jours jusqu’à une semaine entière pour un meilleur résultat. Cela dépend du confort du poulailler.

      À bientôt, si vous avez d’autres questions elles sont les bienvenues 🙂

  22. Claude

    Bonjour,
    Je viens d’avoir 4 poules depuis 2 semaines, les poules pondaient chez leurs anciens propriétaire et là seulement une pond, est ce normal? Le temps d’acclimatation est différent pour chaque poule !!

    Merci et félicitation pour votre site !

    Claude

    • Bonjour, Claude et bienvenue.

      Oui, le temps d’acclimatation et les capacités d’adaptation varient d’une poule à une autre.
      Ne vous inquiétez pas, une fois adapté elles vont pondre.
      Le rythme de ponte aussi est différent suivant les individus.
      Il va d’un œuf par jour pendant 3 jours et un jour de repos à un œuf par jour pendant 7 jours et 2-3 jours de repos, avec tout un tas de variables possible.

      À bientôt, si vous avez d’autres questions elles sont les bienvenues 🙂

      • Claude

        Bonjour

        Et oui les poules ont commencés à pondre ! Mais là elles pondes partout, mais pas dans le pondoir, que faire ? De plus, j’habite dans une région froide, l’on m’a suggéré de leur mettre une lampe chauffante, donc est-ce que je dois mettre celle ci dans le poulailler allumé 24 heures/jour, la température peut descendre jusqu’à -5 degré !

        Merci encore!

        Claude

        • Bonjour Claude,

          C’est une bonne nouvelle, ça y est elles pondent c’est super 🙂

          Placez et laisser des œufs dans le pondoir et ramasser tout de suite ceux qu’elles pondent ailleurs.

          Les ampoules infrarouges utilisées dans les élevages servent pour les poussins qui ont besoin de 37,7 °C pour se développer. Cette température est excessive pour les poules adultes qui sont capables de générer leur propre chaleur.

          La poule résiste bien au froid. Les poules ordinaires et les races rustiques supportent ces pointes de températures. Les races ornementales restent plus fragiles.

          Il faut qu’elles soient bien nourries. On peut leur donner en supplément du blé germé pour les vitamines et des graines grasses comme le maïs et le tournesol. Les pâtées tièdes sont appréciées également.

          Le poulailler doit être sec et isolé de l’humidité avec une couche épaisse de litière. Il faut garder une ventilation pour l’évaporation de l’humidité respiratoire des poules et celle des fientes.

          Pour des températures qui descendent en dessous de 0 °C, la première chose à installer est un système permettant à l’eau de ne pas geler.

          Si vous souhaitez installer un chauffage utilisez quelque chose de type panneau rayonnant. Il est impératif que tout risque d’incendie soit écarté. La paille et les plumes sont très inflammables !

          Il ne faut pas trop chauffer pour que la poule garde sa résistance naturelle et qu’elle reste en bonne santé.

          À très bientôt 🙂

          • claude

            Bonjour

            Toujours agréable de vous lire. Les poules pondent au rithme de 6 oeuf par semaine malgré le froid, petite gibelotte de pain et lait chaud, elle adore cela ! J’ai une de mes poules qui à l’occasion a un petit point de sang( ou je ne sais quoi , c’est rouge ) dans l’oeuf, est ce dangeureux pour la santé, et comment soignier la poule ?

            Merci Claude

          • Bonsoir Claude 🙂

            C’est une tache de sang dans le jaune d’œuf ?
            Tache de sang dans l'oeuf Gallinette
            Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas dangereux pour la santé 🙂
            La tache de sang ne signifie pas qu’il à était fécondé, c’est une anomalie qui survient surtout pendant la période de ponte intensive où l’ovaire et très irrigué pour permettre la formation des ovules. Ces œufs sont consommables, mais à retirés pour la mise en incubation.

            À bientôt, si vous avez d’autres questions elles sont les bienvenues 🙂

  23. Bonsoir à tous.

    Le poulailler avance en sa construction malgré le temps peu clément pour les travaux en extérieur. Notre réalisation entièrement faite avec du bois de récup’, principalement des palettes de bois. Notre souci actuel est que par endroit, certaines lattes de bois laissent entrevoir des espaces de 3 à 5 mm entre elles. Je pense boucher cet espace avec de l’étoupe ou un produit similaire. (Si quelqu’un a une idée…)
    Connaissez-vous un produit pour étanchéiser l’intérieur et/ou l’extérieur de notre construction en bois ?
    Ça n’est pas qu’il pleuve beaucoup par chez nous, mais d’évidence, nous avons beaucoup de vent là où nous sommes. Mais abritées au maximum, à certaines saisons nos futures compagnes risquent d’avoir du vent dans les plumes.
    Merci pour vos réponses, et c’est un vrai plaisir de vous suivre.

    • Bonjour, Olliquatre,

      pour le bois, il y a la peinture, la lasure et le mélange d’huile de lin et de térébenthine.

      La peinture est ce qui est le plus imperméabilisant. Il faut la choisir pour bois (microporeuse) et pour extérieurs (résistance aux intempéries et aux U.V.)

      Pour les lasures, ils en existent des très différentes. Beaucoup sont plus des peintures : elles laissent une pellicule sur le bois. Une véritable lasure s’imprègne et protège le bois en profondeur. Mais ça ne rend pas le bois étanche.

      Le mélange d’huile de lin et de térébenthine : écologique, économique et donne un bel aspect aux bois. C’est très imperméabilisant. L’inconvénient c’est qu’il faut plusieurs couches et que c’est long à sécher surtout avant de mettre les poules dedans.

      À bientôt 🙂

  24. Nim

    Bonjour Gallinette,
    J’ai récemment fait l’acquisition, un peu sur un coup de tête, d’une poule pondeuse (une Sussex de 6mois) et j’aimerais bénéficier de vos conseils sur certains points.
    Premièrement, j’ai quelques questions sur l’alimentation. Je ne prévois pas d’acheter des graines en animalerie mais de préparer moi même leur repas. Aussi, les sources ne s’accordent pas, par exemple sur le sujet de la viande. Certains conseils d’en mettre d’autre disent que ça les rend méchantes. Quelques sites internet proposent de leurs donner des coquilles d’œufs broyés mais d’autres informent que cela les encouragent à manger leurs œufs. Aussi, conseillez vous du maïs dans leur alimentation?
    Ensuite, le vendeur n’a pu que me vendre une seule poule. Hors j’ai vue que ces dernière avait besoin de compagnie. Je compte donc acheter une autre Paulette mais elle ne sera évidemment pas du même élevage et je ne suis pas sure de trouver une poule de la même espèce ou même du même âge. Pourriez vous me conseiller une marche à suivre pour qu’elles s’entendent bien.
    Finalement, je vais transporter ces deux poules depuis la campagne de Montpellier jusqu’au centre ville de Bruxelles… y a t’il un moyen de diminuer le stress de ce changement radical de climat? Et n’est il pas dangereux pour une poule de passer d’un climat très chaud et sec à un climat beaucoup plus froid et humide (surtout l’hiver)?
    J’espère que vous pourrez répondre à mes questions (un peu farfelues sans doute) et que cela aidera mes poulettes à bien s’intégrer. J’ai agi sur un coup de tête mais je voudrais qu’elles soient le plus heureuse possible. Et merci pour ce site bien fait et plein de conseils! 😀

  25. Richard Montarlot

    quel site enfin des gens serieux
    j ai l intention d’installer un beau poulailler à coté de BAYEUX 14
    je reprends des chambres d hotes et je veux revenir aux produits naturels pour le petit dej……
    vous dites que vous allez etablir un plan type de poulailler comment le consulter?svp
    en moyenne il yaura 15 persones tous les matins pendant 6 mois et 7 en hiver
    je ne suis pas du tout agricole mais j adore la campagne par contre j ai été architecte pendant 25 ans
    quel genre de poules et doit il y avoir un coq pour leur faire plaisir?
    merci de me repondre
    BIEN A VOUS
    VOTRE DÉVOUÉ
    R MONTARLOT

    • Bonjour Richard, merci et bienvenue 🙂

      Je ne sais pas combien vous voulez avoir d’œuf par jour en moyenne.
      Il faut savoir qu’une poule pondeuse pond 250 œufs par an en moyenne. Donc il faut plus de poules que le nombre d’œufs désiré par jour. De plus, les poules c’est comme les plantes, elles produisent à certaines périodes de l’année. Principalement au printemps jusqu’à la fin de l’été. Pour arriver à avoir des œufs toute l’année il faut des poulaillers chauffés avec des éclairages artificiels. Des moyens industriels. À la campagne, il faut savoir se contenter de ce que la nature nous donne, en fonction des saisons. De toute façon, je vous conseille de débuter avec un poulailler d’une dizaine de poules maximum.

      Les meilleures poules pondeuses sont les poules rousses (hybride). Mais si vous voulez donner un cachet pittoresque à votre gîte, il existe de bonnes pondeuses en race traditionnelle. Pour votre région, je vous conseille des races de poule Normande comme la Caumont ou Pavilly.

      Un bon coq offre l’avantage d’encadrer les poules, elles restent autour de lui.
      Le problème qui peut se poser c’est que si une poule couve les œufs, vous obtiendrez des poussins. Ces races n’ont pas la réputation d’être bonne couveuse, mais ça peut arriver.

      Les poussins vont devenir pour moitié des coqs. Ils vont se battre entre eux. Vous ne pourrez pas les garder ensemble. Traditionnellement, ils sont abattus avant leur complète maturité, ce sont les poulets que l’on mange.

      Concrètement, avec un coq, il faut se préparer à faire des poulets plus tard.
      Si vous ne voulez que des œufs, je vous conseille de ne pas prendre de coq.

      À bientôt, si vous avez d’autres questions elles sont les bienvenues 🙂

  26. Pierrot

    Quelle doit être la dimension des pondoirs pour une poule rousse

    • Les dimensions intérieures d’un pondoir pour une poule rousse sont de 30 cm de large sur 30 à 40 cm de long.
      À bientôt, si vous avez d’autres questions elles sont les bienvenues 🙂

  27. Pierrot

    Bonjour
    Je voudrais savoir: si je mais une porte automatique a mon poulailler si il y a un risque qu’une poule reste enfermer dehors du poulailler.

    • Bonjour, Pierrot.

      Je n’ai jamais vu de poule rentrer au poulailler après la tombée de la nuit.
      Par contre, il arrive qu’elle ne retrouve pas le chemin du poulailler, par exemple à cause d’un obstacle qu’elle n’a pas eu l’idée de contourner. Ça peut être l’entrée qu’elle n’a pas retrouvée, dans ce cas, elle se couche sous le poulailler ou contre une paroi.
      Si les habitudes ne sont pas ancrées ou qu’une modification les bouleverse, il vaut mieux vérifier.

  28. Stéphanie

    Merci Galinette et Pascal pour vos reponses. Vous m etes d une grande aide pour y voir plus clair. Je pense que nous sauterons le pas au printemps prochain. Je vais me renseigner sur les eleveurs du coin.
    dans tout les cas galinette je vous remercie pour votre site qui est c est vrai une véritable mine d informations. Je m en servirais dorénavant comme référence

  29. Josette

    Bjr,
    Vu le prix exhorbitant des poulaillers, je voudrais essayer de le construire moi-meme, mais je ne suis guere bricoleuse. J’ai 6 poules pondeuses et un coq. Je voudrais un poulailler complet, soit la partie habitation, avec pondoir et perchoir, et la partie enclos grillage pour qu’elles puissent se promener mais etre aussi abritees du mauvais temps. Quelqu’un pourrait-il me donner non seulement les dimensions du poulailler, ce qui n’est pas le plus dur, mais le detail du materiel necessaire, par exemple, pour l’habitation, 4 planches de … cm x … cm, pour l’enclois .. piliers en bois, toiture, etc… Merci beaucoup de votre aide.

    • Bonjour, Josette.

      Vous n’êtes pas la seule à nous demander un plan de poulailler.
      Nous travaillons actuellement à la réalisation de plusieurs plans.

      Il y aura des schémas et des photos, avec la liste du matériel, les instructions de montage, etc.
      Tout ce qu’ il faut pour que même les moins bricoleurs, puissent se lancer dans l’aventure et le construire eux-mêmes.

      Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à vous inscrire à l’info-lettre pour être prévenu dés leur parution.

  30. Stéphanie

    Bonjour Galinette,
    Voilà d’ici l’ete prochain, nous allons enfin emmenager dans notre maison. J’ai toujours voulu des poules et donc commence a me renseigner sur le sujet. Je voulais commencer par deux poules pensant qu’un poullailler de 2 m2 carré avec un petite voliere de 4 à 8 m2 etait suffisant, imaginant plus des poules comme animaux de compagnie qui pourraient gambader dans le jardin et par joie nous feraient des oeufs qu’un elevage alimentaire.
    Cependant au fil de mes decouvertes je lis qu’il faut compter 20 m2 par poules …
    Pouvez vous me dire si dans l’eventualité ou elles sortent dans le jardin (s’il ne pleut pas) et si elles ne sortent pas si mon ptit poulailler/ voliere de max 10m2 sont suffisant ou s’il faut reellement construire un grand poullailler de 40 m2.
    Autre chose, quelle est la meilleur periode pour accueillir ces ptites poules ?
    Ca serait super si vous pouviez eclairer ma lanterne par ce que je suis un peu perdue

    • pascal

      Bonjour Stéphanie,
      Je me permet de vous répondre car j’ai également fait de nombreuses recherches et les renseignements sont souvent contradictoires.
      Je pense que la taille de vos poulailler et volière sont suffisants pour deux ou trois poules.
      J’ai fait l’acquisition de 14. Poules d’un coup… imaginez la volière et le poulailler si il devais y avoir 20m carre par poules…
      Sur le site, en haut de page, vous trouverez tous les renseignements, tous les conseils pour bien recevoir vos poules chez vous. N’hésitez pas a tout lire car vous apprendrez plein de choses pour leurs bien être.
      Voilà… quand au meilleur moment pour les accueillir, je laisse le soins aux pros de vous répondre… c’est une question que je ne me suis pas posé… j’ai laisse parler mon cœur. lol
      Cordialement Pascal.

    • Bonjour, Stéphanie,

      Bienvenue, oui je peux vous éclairer. Prendre le temps de réfléchir avant de se lancer comme vous le faites est tout simplement formidable 🙂

      Pour deux poules vous avez très bien pensé. Par contre pour les 20m² c’est l’espace dont les poules ont besoin en extérieur.
      Nous estimons que les poules ont besoin de :
      — 1 m² par poules de poulailler couvert et fermé.
      C’est l’endroit où dorment les poules sur leur perchoir.
      Généralement, on y trouve également les pondoirs, l’eau et la nourriture.
      Les poules peuvent parfois rester enfermées dans le poulailler si le temps est mauvais, ou pour toute autre raison.

      — 10-20 m² par poules de parcours.
      C’est un espace extérieur où les poules peuvent gratter, trouver des insectes et de la verdure, prendre le soleil, des bains de sable, etc.

      Ainsi, un poulailler-volière couvert de 10 m² avec un jardin de 200 m² de parcours, cela vous permet de pouvoir élever jusqu’à 10 poules.

      Ces dimensions, données à titre indicatif, sont un minimum pour que les poules restent en bonne santé et se sentent bien. Mais, si c’est possible, il ne faut pas hésiter à leur accorder plus d’espace. Les poules s’en porteront mieux.

      Lorsque l’on construit un poulailler, il vaut mieux le prévoir pour un peu plus de locataires, car on ne va pas le reconstruire à chaque fois qu’on acquiert une nouvelle poule.

      Quant à la meilleure période pour acquérir des poules prêtes à pondre c’est au printemps et à l’automne. Le plus important est de prendre deux ou trois poules du même élevage et du même âge.

      À bientôt, si vous avez d’autres questions elles sont les bienvenues 🙂

  31. pascal

    Bonjour,
    Le poulailler est terminé…
    Les résidentes semblent s’y plaires et nous avons eus nos premiers oeufs….miam
    Cela me ferais plaisir de partager des photos de notre poulailler ainsi que nos poules,mais je ne sais comment vous les faire parvenir.Merci de bien vouloir me renseigner SVP
    Cordialement Pascal

    • Bonjour Pascal, merci, ça nous fait aussi plaisir 🙂

      Vous pouvez nous envoyer les photos à l’adresse suivante : ab

      • pascal

        Bonjour,
        Je vous ais fait parvennir quelques photos …j’espère que vous les avez bien reçues.
        Ma poule ponds un oeuf par jour,mais a heure différentes…le matin vers 11 h00 et aujourh’hui vers 17 h00…est-ce normal?
        Sinon,tout vas pour le mieux…merci pour tous vos renseignements…l’heureux Pascal…

        • Bonjour, Pascal 🙂
          Merci, oui je viens de les réceptionner.

  32. senechal

    bonjour je vais me lancer pour construire un poulailler pour la première fois, je voudrais savoir combien de piquet il faut pour 3 poules pondeuses merci de me donner une réponse

    • Bonjour,
      Je ne comprend pas votre question.
      Des piquets pour quoi faire ?

  33. pascal

    Bonjour,
    Je viens de faire l’acquisition d’une poule « noire soie » et ses treize petits poussins.
    J’aimerais savoir la taille du poulailler que vous préconiseriez ainsi que le type de volière en sachant qu’elles disposeront de 800 m carré de terrain clos et arboré.
    Sinon un grand bravo à vous et tous les autres pour ce site excellent.
    Cordialement Pascal

    • Bonjour Pascal et bienvenue 🙂

      Les poules soies sont vraiment craquante.
      Dans quelques mois, lorsque les poussins auront grandi, il vous faudra un poulailler pour 14 volailles.
      C’est très bien qu’elles aient 800 m² de terrain à disposition, surtout si vous pouvez les y faire sortir souvent. Mais lorsqu’il pleuvra ou que le terrain sera trop trempé, il vaudra mieux les laisser dans leur poulailler au sec. C’est mauvais pour les poules d’être mouillés. Les poules Soie sont notamment plus fragiles.

      Avoir une volière est une bonne solution pour que les animaux prennent l’air.
      La volière idéale :
      — Elle est couverte pour que les animaux restent au sec.
      — Elle est solide, fixée sur une bordure maçonnée pour empêcher les prédateurs de creuser.
      — Puisqu’elle est suffisamment sécurisée, en haut comme en bas, on la laisse accessible aux poules en permanence. Ainsi elles en profitent dès les premières lueurs du jour alors que les propriétaires dorment encore. 😉

      Poulailler Volière Gallinette

      En option : le bas de la volière est garni par des lattes de bois sur 50 cm de haut pour protéger les volailles des coups de vent.
      Une volière qui remplit ces conditions compte dans le calcul de la superficie nécessaire aux poules dans un poulailler.
      Les poules de petite taille ont besoin d’autant de place que les plus grandes.
      Il vous faut un poulailler (ou poulailler+volière) de 10 m². Bon, disons que 8 m² peuvent aller, surtout si elles ont la possibilité de sortir souvent. Ça peut paraître beaucoup, mais 14 poules ça fait du monde.

      Si vous les gardez toutes, il faudra installer 3 mètres de perchoir (ou 2 perchoirs de 1,50 mètre) et au moins 4 pondoirs de 30 cm x 40 cm.
      La division de ce grand groupe en deux poulaillers peut être une bonne solution. Vous construisez un poulailler pour la maman et ces poussins et un deuxième plus tard où vous transférez une partie des volailles devenue adulte.

      À bientôt et si vous avez d’autres questions elles sont les bienvenues 🙂

      • pascal

        Mille merci pour votre réponse, j’ai commencé un poulailler sur pilotis de 2,00m/3,00 m d’une hauteur de 1,50 m au plus haut en suivant les indications de votre excellent site.
        Je pensais faire une volière de la même taille que le poulailler je suis donc bon pour la surface ouff!!
        En ce qui concerne le pondoir,il fera 1,50m et aura 5 casiers de 30×50 cm faut et a 40 cm du plancher.
        Le poulailler est également perché a 40 cm du sol.
        -faut il installer une mangeoire sur le pondoir ?
        -quelle serais l’espace idéal entre les deux perchoirs ?
        quelle est le mélange optimal de sable et de cendres pour les poules ?

        Encore une fois merci pour vos réponses et plus tard quelques photos de mes pensionnaires dans leur nouveau logis, pour le plaisir des yeux .:-)
        pascal

        • Bonjour, Pascal 🙂

          Je me permets une petite suggestion : lorsque l’on construit un poulailler, après avoir pensé au bonheur des poules et à leur sécurité, il faut penser à vous. Étant donné ses dimensions, il faudra rentrer à l’intérieur pour son entretien.
          Dans ce cas, le plancher supportera-t-il le poids d’une personne ? Le plafond est-il assez haut ?
          Sinon, je vous conseille de pouvoir ouvrir une ou plusieurs façades.
          Les dimensions, et le placement des pondoirs sont parfaits.

          Pour répondre à vos questions :
          — Il est déconseillé d’installer une mangeoire au-dessus ou même à côté d’un pondoir, car cela va perturber les poules.
          Le pondoir doit être placé dans l’endroit le plus « calme » du poulailler.
          La mangeoire sera proche de la sortie du poulailler ou même à l’extérieur si c’est possible. (suffisamment loin des perchoirs pour éviter d’être souillé par les fientes de la nuit)
          — Pour des Poules Soie, l’espace idéal entre deux perchoirs est de 30 cm.
          — Pour le bain des poules, la base c’est d’avoir un sable bien sec et fluide. On rajoute une petite pelle de cendre, au maximum 25 % du volume global.

          Bon courage pour la construction de votre poulailler. C’est formidable de le faire vous-même.
          À bientôt, et merci d’avance pour les photos 🙂

  34. Catsous

    Bonjour et un grand merci pour ce site fort utile dont je ne soupçonnais pas l’existence avant de chercher quelques renseignements.

    Nous envisageons la construction d’un poulailler dans notre maison de campagne en Berry. En cela plusieurs raisons nous animent : le retour aux sources, l’écologie du système – une poule se nourrit aussi des déchets de table (c’est son côté rustique !), le plaisir de ramasser les œufs, mais également- et en fait peut-être surtout – de dissuader (enfin je l’espère bien sincèrement !) les choses rampantes et effrayantes dont la rencontre me paralyse parfois au fond de notre terrain…

    N’ayant pas eu d’hiver cette année et mon voisin venant de découvrir une vipère aspic dans son potager, je redoute le pire cet été – malgré l’entretien pratiqué dans notre terrain au printemps. Une maison de campagne reste une maison de campagne… pas habitée toute l’année donc … autant dire que j’appréhende vraiment ces rencontres estivales…

    Première de mes questions qui va orienter définitivement cette construction… ou pas !
    – 2 ou 3 poules sont-elles un remède pour éloigner les rampants ? – même si ces derniers sont utiles font partie de l’écosystème, qu’ils sont protégés etc… Je veux bien entendre… mais PAS LES RENCONTRER même les tous petits ! ou bien au contraire, les œufs de mes gallinacées les attireront-ils ?

    – comme nous ne nous rendons pas de manière assidue dans cette maison – et même si nos voisins nous ont proposé de les nourrir (les poules ! pas les serpents – hein !!)- ou de les adopter jusqu’aux prochains congés – combien de temps un réservoir d’eau ou un distributeur de nourriture peut-il subvenir à leurs besoins ?

    – Quelle est la fréquence de changement de leur « litière » ? peut-on utiliser leurs excréments comme engrais ?

    – Le Berry recèle encore des marchés aux animaux vivants dont un marché très réputé concernant la volaille. Nous comptions choisir nos 2 ou 3 poules ainsi… Quelle race devons-nous prendre pour des pondeuses ? Quel âge doivent-elles avoir ? Avez-vous connaissance d’un prix moyen ?

    Voilà pour le moment toutes les questions qui nous animent avant de nous lancer. Sinon, cela sera seulement reculer pour mieux sauter : la retraite étant dans 8 ans, le poulailler sera construit à ce moment-là. Autre alternative envisagée : le construire en ville – là où nous résidons actuellement !! 🙂

    Un grand merci par avance pour vos réponses … et désolée pour ce mitraillage de questions…

    • Bonjour et bienvenue Catsous :),

      C’est très bien de mitrailler avant de se lancer 😉 c’est un plaisir de vous aider.

      Les serpents sont des animaux qui n’aiment pas être dérangés.
      L’occupation régulière du terrain par les poules devrait logiquement les éloigner.
      Je pense que l’intérêt des serpents pour les œufs de poule est anecdotique, surtout s’ils se trouvent dans un pondoir un peu en hauteur. Par contre, les serpents se nourrissent de rongeurs qui sont eux-mêmes attirés par le grain des poules.

      Les propriétaires gens qui ont des poules depuis un moment ont rarement la visite de serpents.
      Il est difficile de faire des généralités. Peut-être, d’autres Gallinautes voudront bien faire part de leur expérience.

      Absence prolongée
      Dans un poulailler suffisamment grand (1M²/poules) et avec une mangeoire à trémie et un grand abreuvoir, des poules peuvent rester une semaine sans que personne ne s’en occupe. Ou un peu plus longtemps, si quelqu’un passe une fois ou deux par semaine pour redonner de l’eau propre, du grain, de la verdure et nettoyer sous les perchoirs, donner un coup de râteau dans le poulailler et ramasser les œufs frais.

      Mais ça fonctionne seulement si c’est exceptionnel. La majorité du temps comme ça et les poules dépériront.

      Lorsque l’on a des poules, il vaut mieux être là tous les jours, les faire sortir dès qu’on peut dans le jardin. Il faut être présent lors de périodes critiques de grand froid et de chaleurs pour réagir vite aux moindres problèmes.

      Pour résumer, on peut avoir des poules dans une résidence principale, pas secondaire.

      Utilisation de la litière
      La litière de paille doit se changer toutes les semaines,
      La litière de copeaux, tous les un à deux mois.
      Les excréments font un très bon engrais, trop fort pour être utilisé tel quel.
      Il faut les mélanger et les laisser reposer au compost plusieurs mois avant de s’en servir.

      Acheter des pondeuses dans le Berry
      la poule noire du berryLe mieux est de prendre des poules locales. La Noire du Berry est une bonne poule qui conviendra bien à votre situation. Voici le site officiel du Club français de la poule noire du Berry
      Vous la payerez un peu plus cher qu’une poule pondeuse hybride standard, mais vous serrez gagnant sur le long terme.
      Achetez-les toutes du même âge et au même éleveur pour qu’elles s’entendent bien ensemble.
      Des poulettes qui pondront plus tard s’acclimateront mieux, mais faites vous garantir qu’il n’y a pas de coq dans le lot, sinon prenez des poules prêtes à pondre.

      À bientôt et si vous avez d’autres questions elles sont les bienvenues 🙂

      • Catsous

        Un très grand merci pour toutes ces réponses claires et généreuses en explication.
        Nous allons attendre encore un peu avant de nous lancer afin d’être ensemble à plein temps et de nous en occuper plus intensivement.
        Bonne continuation pour votre site sur lequel je garderais un œil attentif et curieux.
        Merci encore !

        Catsous
        Envoyé de mon iPhone

  35. jolie plume

    Bonjour Gallinette,

    J’ai adopté une petite poule negre soie blanche et elle ne s’entander pas avec mes pondeuses donc j’ai choisis dans construire un ai je suis tomber sur votre site et j’ai était interessé par le plan et je suivi en le personnalisant un peu a ma maniére .Je voulais vous remercier pour le plan et j’attend de nouveux renseignements sur les poules.

    Mes questions:

    Pouvez-Vous faire un plan pour abri pour poussin ?(comme pour le poulailler)
    Les copeaux ou la paille ?
    Conseil sur les poussins.
    la poule soie s’entend avec une serama?

    Je vous remerci de votre compréhension SAHSA

    • Bonjour et bienvenue Jolie plume 🙂

      Pour le plan de poulailler, vous pouvez suivre d’après le plan que nous avons réalisé pour castorfou [ici]. Sinon, vous pouvez vous inspirer de la poussinière que nous avons réalisée cet été pour nos deux poules Cochinchinoise qui élèvent leurs poussins ensemble.

      Construction poussiniere gallinette

      Pour la litière, je vous conseille les copeaux dépoussiérés afin d’éviter tous problèmes respiratoires par la suite. Cette litière sèche absorbe mieux les fientes, ce qui réduit l’accumulation de gaz et de moisissures qui sont nocifs pour les volailles. De plus, c’est plus facile à nettoyer le poulailler chaque semaine.

      Quel âge ont vos poussins ?

      Les poussins ont besoin de chaleur jusqu’à six semaines.
      C’est-à-dire que la première semaine ils ont besoin de 38°C.
      Cette température doit progressivement descendre jusqu’à 18°C pour la sixième semaine.

      En fonction de leur âge achetez-leur de l’alimentation pour poussins, elle contient tout ce qui est nécessaire pour une parfaite croissance.

      Utilisez un petit abreuvoir, pour éviter toute noyade.

      De la verdure à volonté est la bienvenue.

      Les poussins pourront prendre le grand air dès la quatrième semaine,
      il suffira d’éviter que les poussins ne sortent par temps froid, humide ou pluvieux, et que le terrain dont ils disposent ne soit pas mouillé. Plus les poussins prendront de l’air et de l’exercice plus ils seront en bonne santé.

      Poule soie & Serama
      La Serama à un caractère docile et la Poule Soie aussi donc la cohabitation est possible surtout s’ils sont élevés depuis leurs plus jeunes âges 🙂

      À très bientôt.

  36. Dufour

    Merci pour tous vos bon conseils, votre site est vraiment super bien fait!
    Vous voilà dans mes favoris 🙂

    • Bonjour,

      Merci de votre commentaire sympathique et bienvenue 🙂
      À bientôt

  37. Merveilleuse source d’inspiration qu’est votre site. Nous nous lançons dans la fabrication de notre poulailler, en vue d’y accueillir trois premier spécimen dans deux mois (nous cherchons déjà les prénoms…). Nous puisons à votre source et nous en inspirons librement. Un grand merci pour ces partages, et nous essaierons de vous faire voir le résultat prochainement.
    Salutations.

    • Bonjour et bienvenue Oliquatre,

      Merci à vous pour votre message qui nous motives encore plus à rédiger de nouveaux articles sur les poules et poulailler.
      Nous avons hâte de voir le résultat.
      À bientôt 🙂

  38. poulette dragon

    bonjour Galinette,
    Un grand Merci pour tous vos conseils qui sont très utiles pour moi qui suis novice.
    J’aimerai bien avoir quelques poules pour avoir de bon oeufs frais mais aussi les caliner car chez moi, il y a beaucoup d’animaux : chevaux, chien, chat, cochon d’indes oiseaux… et tous les animaux qui ne font que passer pour se faire soigner et se refaire une santé avant de partir vers la vie en liberté.
    voilà, mon soucis, c’est que j’habite dans le var (83) où il fait excessivement chaud. donc je voudrai faire un poulailler mais que mes poulettes ne souffrent pas trop de la chaleur.
    pour ce qui est du poulailler, je désirerai le fabriquer avec des palettes de récupérations mais je suis une piètre bricoleuse pouvez vous me conseiller ?
    Merci d’avance.
    et continuez tant que vous pouvez je suis tellement contente d’avoir un site qui ne laisse aucune question sans réponse.
    encore merci pour ce site
    cordialement
    poulette dragon

    • Bonjour, poulette dragon 🙂

      Vous avez raison de vous inquiéter car la chaleur est plus pénible pour les poules que le froid.

      Pendant les périodes de forte chaleur, l’idéal est que les poules puissent sortir. Elles iront d’elles-mêmes se mettre au frais sous des arbres ou des buissons.
      Pour le poulailler, privilégiez de larges ouvertures grillagées, mais aussi des volets pour faire de l’ombre.
      Pour le toit, utilisez des tuiles ou des tôles en fibrociment. Surtout pas de tôles en acier.
      Jetez un coup d’œil à ce post -> ICI pour la fabrication avec des palettes ainsi que les conseils donnés à Bebert dans « installer un poulailler dans son jardin ».
      L’intérêt de construire avec des palettes est de faire des économies.
      C’est avec les matériaux de récupérations qu’il faut le plus de compétence de bricoleur.
      Le matériel neuf, surtout parce qu’ils constituent des ensembles de mêmes dimensions (liteaux de mêmes sections, planches de même épaisseur, etc.) permettent de construire plus rapidement et plus facilement.

      Patience bientôt les plans arrivent…

  39. Le Tchtit 62

    Super « Galinette » pour ce site cocôtement convivial !!!
    On en apprend des choses ! Continuez & encore bravo !…
    Partant bientôt en retraite… Habitant une petite maison avec Terrasse en ville (Pas loin d’un passage d’autoroute sans jardin) je pensais installer un poulailler sur celle ci avec un maximum de 2 poules… Croyez-vous que cela soit une bonne idée ? Si oui… Comment puis-je résoudre l’histoire de la dalle de terrasse en béton au sol (Tout au moins dans leur logement) ?
    (J’ai appris que cela ne convenait pas trop aux becs des poules) Y-a-t-il une solution au RdC de leur enclos? Que me conseillez-vous également pour réserver un endroit pour leur toilette dans le poulailler ? Quelle dimensions ? Et avec quel matériaux possible ?).
    Merci beaucoup de votre aide avant la décision ultime…
    Je ne voudrais pas que mes poules fassent une dépression !

    • Bonjour, le Tchtit.

      Avoir des poules sans un bout de terre ni aucun brin d’herbe, à priori je dis non.

      Mais il faut aussi savoir bousculer les “a priori”. Si vous vous occupez bien de votre poule, elle sera plus heureuse que certaines poules, à la campagne, enfermées dans des poulaillers insalubres et des parcours boueux.

      Je dis votre, car c’est plus facile d’imaginer la situation avec une seule poule.

      Pour le sol, disposez 10cm d’épaisseur de litière de copeaux. Les copeaux de bois ne fermentent pas. Ils absorbent l’humidité des fientes et empêchent que celles-ci ne se collent au sol. Et ça donne de quoi gratter à la poule.

      Un espace volière de deux mètres de long permettra à la poule de déambuler.

      Un bac de 40 à 50 cm de côté avec de la terre à l’intérieur permettra à la poule de se laver. Cette terre doit rester meuble.

      Il faudra donner de la verdure. Ça peut être des bouquets de salade ou d’herbe accroché au grillage ou du blé germé dans une jardinière.

      Pour les insectes, des feuilles mortes humides laissées dans un bac couvert plusieurs jours devraient en attirer. Il y a aussi l’élevage de ver de farine.

      Vous aurez aussi plus de facilité avec une poulette qui sera tôt familiarisé à vous, plutôt qu’avec une poule habituée à vivre en groupe.

      Si vous considérez votre poule comme un animal de compagnie plus que comme une pondeuse, elle ne fera pas de dépression.

      Les poules sont des animaux attachants qui font vite oublier les contraintes qu’elles imposent si l’on se prend au jeu.

      À bientôt 🙂

  40. Pou poule

    Merci pour votre site très clair et ludique. Je souhaite construire un poulailler sur un terrain de 4000 m et je me demande comment faire pour laisser mes poules se promener dans la journée sur mon terrain et comment vont elles rentrer le soir sachant que j’ai régulièrement la visite d un renard qui se promène à proximité. D avance merci

    • Bonjour, Pou poule 🙂

      Des poules qui arrivent dans un nouveau lieu doivent rester enfermées dans le poulailler plusieurs jours. Ensuite, elles y rentrent naturellement dormir tous les soirs.

      4000 m², c’est trop grand pour pouvoir les surveiller.
      La solution la plus sûre est de clôturer un parcours qui fasse entre 5-20 m² par poules. Cette clôture doit pouvoir décourager le renard la journée.
      Le poulailler doit être fermé tous les soirs avant la tombée de la nuit.

  41. Michel

    Bonjour Galinette et tous les mordus de la poule.
    J’ai terminé mon poulailler, en suivant quasi au mot à mot tous les conseils de Galinette (j’en avais fichtrement besoin), et le résultat me plaît assez.
    du parquet déclassé, posé en vertical (pour l’eau), une toiture deux pans couverte en shingle débordants, un pondoir bi-places, une fenêtre grillagée avec vitrage isolant et volet coulissants, une porte coulissante etc….sur pliotis à 500 du sol, rampe d’accès avec traverses et antipatinage; enfin bref un hôtel de luxe.
    Mes questions à Galinette :
    _est-ce qu’il serait bien de mettre sous l’immeuble du gravier-sable sur un bout de plastique poreux?
    _comment joindre des photos?
    merci et à bientôt.

    • Bonjour, Michel,

      tout d’abord, félicitation pour votre poulailler qui a l’air d’être construit dans les règles de l’art tout en étant original. Nous avons hâte de le voir en photos.

      C’est une très bonne idée de mettre du sable (sans gravier) sous le poulailler, ainsi que d’utiliser un plastique poreux . Le sable sera protégé de la pluie tout en restant bien drainé. Ce sont les conditions idéales pour le bain des poules.

      Nous prévoyons la mise en place d’un album photo permettant à tous les gallinautes de nous envoyer leurs photos.
      En attendant, envoyez-les-nous par courriel.

  42. Françoise

    Bonjour
    Je voudrais savoir comment construire un petit poulailler pour 2 poules.Mais est-ce que s’est possible d’en construire un seulement avec des planches?

    • Bonjour, Françoise,

      Un poulailler est principalement constitué de planches de bois, à l’exception de la structure et du toit.

      La structure est faite avec des liteaux sur laquelle on “habille” avec du bois plus ou moins épais (lambris, parquet, planches).
      Avec une scie à disque, il est facile de découper des liteaux à partir de planche.

      Le toit est généralement fait avec des tuiles, des tôles, ou du revêtement bitumé.
      Mais on peut aussi faire un toit avec du bois. Les différents morceaux doivent se chevaucher comme des tuiles. Avec quelques couches de peinture, il devient suffisamment étanche. La peinture sera à renouveler tous les 1 à 2 ans, ce qui n’en fait pas une solution très économique. Mais pour de petites structures, ça va bien et ça donne beaucoup de liberté créative.

  43. Véronique

    Bonsoir, acheté un poulailler en bois modèle padoue sur le site chemin des …et ce matin reçues mes 3 poulettes 1 marans et 2 orpington et il s’avère qu’il va être trop petit quand elles seront adultes, étant seule et pas bricoleuse connaissez-vous un fournisseur de poulaillers de bonne qualité, cherché sur le net mais c’est un peu la foire.
    Vous remerciant de votre eéponse
    Cordialement

    • Bonjour, Véronique,
      nous n’avons malheureusement aucune expérience des poulaillers du commerce, car nous les avons toujours construits nous-mêmes.
      Les poulaillers proposés à la vente sont généralement sous-dimensionnés. On peut diviser par trois ou quatre le nombre indiqué pour savoir combien de poules pourront vivre sainement à l’intérieur.

  44. poulette 87

    Bonjour,
    J’ai découvert votre site par hasard car j’ai un projet de poulailler pour 2015
    Je suis maman de 2 enfants et fille de paysant alors tout le monde est très emballé et surtout moi !
    Alors merci d’avance pour toutes ces infos 🙂

  45. Manu

    Bonjour Gallinette, super votre site !
    Je démarre la construction de mon poulailler avec des lames de bois d’une épaisseur de 34 mm. Pensez-vous qu’une isolation supplémentaire est nécessaire ?
    Merci pour vos conseils.
    Manu

    • Bonjour Manu,
      Je ne sais pas de quelle région vous nous écrivez, mais les poules ne craignent pas le froid. L’épaisseur de bois que vous avez choisi garantira un poulailler solide et suffisamment isolé.
      Si vous habitez une région particulièrement froide comme le Québec, je vous invite à lire le commentaire d’Isabelle un peu plus haut.

      • Manu

        bonjour,

        je suis de st etienne, merci pour vos conseils. mon poulailler est presque terminé, je vous ferai passer des photos qd les poulettes auront pris leur quartier…
        bonne continuation et a bientôt !

  46. Meziane

    Bonjour,

    Je tiens à vous remercier pour votre site et tous les renseignements qui y sont. Je viens de terminer l’extérieur de mon poulailler et le week end prochain j’attaque l’intérieur. Je pense m’imprégner de votre intérieur.
    Une petite question, mon poulailler se trouve à l’intérieur d’un hangar (avec 2 grandes ouvertures, et couvert), il fait 2m carré au milieu d’un espace de 12m carré (environ), par contre les 4 côtés sont fermés (3 côtés fermés et un utilisé comme porte (avec charnières et fermeture).
    Dois-je changer l’extérieur afin d’incorporer une fenêtre?
    Quel serait la meilleur solution afin d’avoir un peu de lumière?

    Merci et bonne continuation.

    • Bonjour Mezziane,
      À la description, votre poulailler manque d’aération, qui est fondamentale pour la santé des poules. En étant déjà protégé par un hangar, vous pouvez leur accorder de larges ouvertures, grillagées bien sûr.
      Pour la lumière, à part déplacer le poulailler … Si les poules ont souvent l’occasion de sortir, ce n’est pas très grave.

  47. Arvieu

    Je suis enchantée par votre site et je voudrais vos conseils pour mon projet . J’ai d’abord acheté une maison des poules en bois, mais à l’usage peu pratique. La pluie passe entre les lattes de bois et tombe dans le tiroir des déjections. La pluie ruisselle le long des murs car il n’y a aucune avancée de toit et au final la maisonnette s’envole quand le vent souffle trop fort. J’ai du l’attacher à des blocs de béton. Du fait je viens d’acheter un petit abri de jardin ( 5 poules ) que je compte reconvertir en poulailler. Utilisation pondoir de la maisonnette initiale, dalle béton, perchoir fabriqué selon vos consignes, trappe aménagée et trou grillagé pour aération. Il y a peut être quelqu’un qui peut me faire partager son expérience? Merci par avance et galinettement à vous.

    • Bonjour 🙂 ,
      Tous vos choix sont bons.
      La principale modification d’un abri de jardin converti en poulailler concerne les ouvertures. Les poules ont besoin d’air et de lumière. Privilégiez de larges ouvertures sur une seule façade, celle face au soleil. Faites des aérations de 10 à 20 cm de large, en hauteur, sur au moins une autre façade. Tout cela grillagé bien sûr avec des volets prévus pour les périodes de tempêtes, mais aussi pour apporter de l’ombre pendant les périodes de canicule.
      Concernant le sol, il vous faut mettre une litière. Elle assure une bonne hygiène, isole les pattes des poules du froid du sol et permet un entretien facile.
      En prévoyant une bordure d’un parpaing de haut sur laquelle reposera l’abri, vous protégez les façades de bois du contact avec la literie. De plus, vous pourrez vous permettre un nettoyage à grande eau.
      L’abri de jardin étant plus grand que la précédente maison des poules. Vos locataires y seront mieux, et pour vous l’entretien sera plus facile.

      A bientôt

  48. sonia

    bonjour Gallinette et comme tous les autres, merci mille fois pour ce site génial!
    je veux des poules depuis longtemps et me suis enfin décidée il y a peu à construire le poulailler et le petit parcours provisoire. le poulailler sera en palettes et vos plans et conseils sont une véritable mine d or! la forme des perchoirs….j aurais mis rond!! loupé! une erreur que je ne ferai pas grâce à vous! nous commencerons par 4 ou 5 poulette, surement des rousses ou de réforme histoire de faire une BA et des économies mais une fois le verger( environ 300m2) sécurisé, j aimerais en avoir une dizaine avec un coq pour faire un peu de poulets(ben oui on est 7 à la maison!)! vraiment hate qu elles arrivent et que je puissent voir mes petits monstres aller les nourrir et chercher de bons oeufs!
    encore merci pour ce site pleins d info

    sonia du 47

  49. FrancoisL

    Bonjour,
    Bravo pour votre site.
    Ca motive pour ma prochaine construction.
    Est ce qu’un ruban adhésif sur l’envers et sur plusieurs cm autour du perchoir n’aiderait pas à lutter contre les poux?
    François

    • Bonjour François,
      Excellente idée le ruban adhésif, il faut l’essayer.

      • FrancoisL

        Bonjour,
        voici notre poulailler pour 3 poules:
        poulailler trois poules
        https://www.dropbox.com/s/y9qt6rsrcpsc4jl/IMAG2599.jpg

        Il manque encore le pondoir et les volets sur la photo.

        Ponpon, poulet(te) et Cocotte y vivent bien. Il leur manque un peu d’ombre par contre. En attendant que l’arbre pousse, je vais opacifier le grillage…

        Merci pour vos conseils

  50. degout

    Brigitte,
    bonsoir,
    Je possède un poulailler,et j’aimerais aménager un enclos tout autour,puis je le réaliser en bois de chataignier (ganivelles),c’est plus esthétique que du grillage et des piquets en fer.
    Quelle hauteur doit-il faire? merci

    • Bonjour,
      Pour l’enclos des poules, une hauteur de 1 m 60 est suffisant, car les rares poules qui arrivent à passer cette hauteur ne sont arrêtées que par des filets.
      Une ganivelle empêchera sans problème les poules de sortir. Si vous êtes en pleine nature, attention aux prédateurs ou aux chiens qui pourraient se glisser dessous. Dans tous les cas, fermer votre poulailler le soir.

  51. Isabelle

    Merci beaucoup pour prendre le temps de répondre à chacun1
    Merci donc pour les informations qui me sont directement adressées, mais pour toutes les autres aussi!
    Nous allons nous lancer dans l’aventure avec beaucoup de plaisir!
    Bon été!
    Isabelle

    • Bonjour Isabelle,
      C’est un plaisir de partager.
      Bonne construction et envoyez-nous des photos une fois fini.

  52. Patte Fred

    Bonjour,

    Que de bonnes solutions pour nous, nouveau dans le domaine des poules. Nous devons avoir des poussins la semaine prochaine et je suis déjà en train de préparer le poulailler avec leurs espace de 4 à 500 m². J’ai déjà préparé la cage (petit poulailler) le temps de les voir grandir et de finir celui qu’elles auront.
    En tous les cas BRAVO pour ce cite, les explications détaillées, plans, etc… Bravo, Bravo.
    Mille merci à vous

    • Bonjour Fred,
      Merci pour votre sympathique commentaire.
      Belle surface, vos poules vont se régaler !!!
      A bientôt

  53. Daniel

    Magnifique site! ET commentaires de tous très agréables à lire.
    J’aurais 2 questions si vous me le permettez;
    – Au niveau du revêtement intérieur, est-ce que des plaques métalliques installées sur un support de bois serait une technique saine? Je pense immédiatement à l’hygiène qui en serait grandement facilité et empêcherait la contamination généralisée à l’intérieur des murs après quelques années.
    – Qu’en est-il du rôle du coq outre la fécondation? Est-ce que sa présence suffit à sécuriser les poules en augmentant la territorialité? Il existe un magnifique proverbe qui dit « Poule heureuse, poule pondeuse! »

    • Bonjour Daniel,

      Des plaques métalliques permettraient effectivement un nettoyage facile et performant. Les parasites ne resteraient pas longtemps sur les parois lisses. Mais s’ils se réfugient entre le bois et le métal, ils deviendront indélogeables.

      Le bois respire et s’adapte aux conditions, mais pas le métal.
      S’il fait froid, l’humidité se condense sur les parois métalliques.
      S’il fait chaud, le soleil sur le métal fait rapidement monter la température.

      Le métal est un matériau performant pour l’hygiène et l’entretient. Il est utilisé dans l’élevage industriel qui dispose de bâtiments très bien aérés et à température constante (isolation et chauffage).

      Un bon coq tient ses poules groupées autour de lui. Il surveille les environs et défend ses poules.
      Son agressivité découragera un animal curieux. Mais pas un prédateur poussé par la faim.

  54. mineral

    Bonjour, je découvre un peu tard votre site car j’ai commencé la construction d’un poulailler à ma façon ! Cependant vos bons conseils me sont bien utiles. Félicitations et merci beaucoup!

  55. Dominique

    nous voudrions acheter des poulettes, on pense à en acheter trois, mais on me dit que deux c’est mieux, car il y en a deux pour taper sur la troisième ?
    merci de vos conseils

    • Bonjour Dominique,
      La poule est un animal social, trois c’est mieux que deux pour leur équilibre général. Les coups de bec établissent la hiérarchie qui décide de qui va manger en premier. Une fois cette hiérarchie établie, les poules s’entendent très bien.

  56. Kevin

    Bonjour et merci pour votre article.

    Je suis sur le point de me lancer dans la construction d’un poulailler cependant, je n’ai pas vraiment l’habitude de bricoler et un peu d’aide pour le choix des matériaux serait vraiment sympa, quel bois … auriez vous des exemples sur leroymerlin par exemple ? J’ai vu que le prochain article parlera des matériaux, j’espère donc qu’il parraîtra bientôt !

    • Bonjour kevin.
      Si vous faites un petit poulailler, je préconise le contreplaqué lisse et facile à entretenir.
      Pour un poulailler plus grand, c’est plus rentable d’utiliser des lattes de bois sur une structure en liteaux ou en chevrons. Comme lattes on peut utiliser du lambris ou du parquet (massif) suivant la solidité recherchée et le budget. Des lattes de bois simple posées bord à bord conviennent bien aussi. Mais il faut les récupérer sur des palettes où les trouver chez des marchands de bois en gros pour que ça soit rentable.

  57. Isabelle

    Bonjour et merci pour toutes ces informations!

    Nous souhaitons construire un poulailler pour 3 poules, et nous vivons au Québec; j’ai quelques questions à vous poser pour nous aider dans notre projet!
    J’aimerais savoir quels sont les meilleurs aliments pour nos poules: nous savons que les poules ne mangent pas que du grains puisqu’elles sont omnivores! nous avons un jardin potager, donc les restants du jardin et de nos assiettes sont au programme, mais ce ne sera évidemment pas suffisant! Les graines de lin sont recommandées, mais quoi d’autre? du maïs? du tournesol? des minéraux …. et en quelle quantité?

    J’ai compris en vous lisant qu’il ne fallait pas installer les poules près du jardin potager, mais j’aimerais savoir si la tendance naturelle des poules est d’aller se promener loin de leur maison, où si elles préfèrent rester tout près de leur habitation? si tel est le cas, nous pourrions installer le poulailler à bonne distance du jardin potager, comme ça, restant dans un périmètre restreint je n’aurais pas besoin de les surveiller ou de les confiner à un enclos 🙂

    Concernant le froid de l’hiver, j’aimerais savoir quelle est la température où les poules seraient heureuses dans notre poulailler: J’aimerais leur permettre d’être « confortables » chez nous, donc ni trop chaud ni trop froid? j’ai entendu dire qu’une ampoule permettait aux poules de survivre à nos hivers, mais est-ce suffisant? et la lumière, ça ne dérange pas les poules?

    Aussi, dans l’aménagement intérieur du poulailler, serait-il intelligent de créer un espace d’environ 5 m2 pour 3 poules, ce qui est grand et leur permettra de passer plusieurs mois confinés à l’intérieur sans se marcher sur les pieds, et faire une plus petite pièce à l’intérieur de ce 5 m2, un petit espace de 1 m2 environ, avec cette lampe qui chauffera et leur permettra d’avoir plus chaud que dans les 4 m2 restants? comme ça elles auront chaud là où elles se reposent et le reste du poulailler,là où elles mangent et marchent un peu, ça sera plus froid, mais quand même bien isolé? !
    Vous me direz ce que vous en pensez? peut-être que les poules n’aiment pas les espaces aussi petit?

    Nous vivons en pleine forêt, les renards, les coyotes, même les loups ( nous en avons vu plusieurs fois 🙂 font partie de notre décor; le fait d’enterrer le grillage à 25 cm dans le sol, si nous options pour un poulailler volière, serait-il suffisant? nous aimons beaucoup l’idée de pouvoir laisser nos poules se coucher et se lever quand elles le souhaitent pendant l’été, donc les portes du poulailler resteraient ouvertes la nuit!

    Je vous remercie beaucoup de nous répondre!
    Isabelle

    • Bonjour Isabelle et bienvenue,

      Je vous ai envoyé un courriel.

      Pour le nourriture
      Les mélanges pour pondeuses contiennent les céréales de base dont ont besoin les poules.
      Les graines de lin sont recommandées, car elles font rarement partie de ces mélanges alors qu’elles sont bonnes pour elles.

      Pour le froid
      Les ampoules infrarouges utilisées dans les élevages servent pour les poussins qui ont besoin de 37,7°C pour se développer. Cette température est excessive pour les poules adultes qui sont capables de générer leur propre chaleur.
      La poule résiste bien au froid. Il faut quelle soit bien nourrir. On peut leur donner en supplément du blé germé pour les vitamines et des graines grasses comme le maïs et le tournesol . Les pâtées tièdes sont appréciées également.
      Le poulailler doit être sec et isolé de l’humidité avec une couche épaisse de litière. Il faut garder une ventilation pour l’évaporation de l’humidité respiratoire des poules et celle des fientes.
      Pour des températures qui descendent en dessous de 0°C, la première chose à installer est un système permettant à l’eau de ne pas geler.
      En deuxième, un chauffage pour les températures trop basses et trop soudaines. Mais il est impératif que tout risque d’incendie soit écarté. La paille et les plumes sont très inflammables.
      Il ne faut pas trop chauffer pour que la poule garde sa résistance naturelle et qu’elle reste en bonne santé.

      Pour la sécurité des poules
      La tendance naturelle des poules est de rester proches de leur poulailler dans un premier temps. Puis au fil des jours, elles explorent de plus en plus loin avec une préférence pour les sous-bois, les tas de fumiers et tous les endroits où elles trouvent de la terre meuble à gratter.
      Dans l’environnement que vous nous décrivez, il vous faudra être très vigilant pour conserver vos poules. Le jour, les renards peuvent être assez téméraires pour emporter vos poules sous votre nez. La nuit, tous les autres prédateurs deviennent plus entreprenants. Si vous avez un poulailler bien fermé pour l’hiver, c’est là que les poules doivent dormir toute l’année. Quitte à avoir des aérations grillagées plus importantes pour la belle saison.
      Une clôture grillagée enterrée est efficace, à condition d’utiliser du grillage solide. Pour une volière, une bordure maçonnée à demi enterrée sera plus sûre et donnera une bonne base à la structure.

  58. mamie poule

    bonjour ,ravie de découvrir ce site ,et des conseils divers !!!cela tombe à pic car nous envisageons de restructurer notre poulailler familial ,guidé par notre véto ,et re découverte pour notre ferme de cette évidence ,l’utilité ,ou plus justement la complémentarité de la volaille ,canards compris surtout les clowns
    « coureurs « indiens ,dans cette vie microbienne et la régulation des insectes ,et quoi de mieux aux pieds des fruitiers ,que de mettre un paillis ,ou du BRF et là plus besoin de bêcher ,et moins de traitements!!
    pour un poulailler mobile ,nous sommes à la recherche de partages ,pour un déplacement avec un petit tracteur ,mais pour une petite unité ,maxi 15 poules !!!!!

  59. Nous avions acheté un poulailler dans une jardinerie. Mais il commence à vieillir (déjà), a été pas mal abimé par les tempêtes hivernales qui se sont succédées en Bretagne, donc nous pensons en construire un nous-même. Nous avions quelques idées mais votre plan et vos conseils nous serons bien utiles. Chez nous, notre problème, c’est le vent et l’humidité !
    Nous avons deux Barbues d’Anvers et le coq qui est malheureusement infertile.
    Avec quelques précautions de culture (protection des semis par des filets ou des châssis), nous les laissons aller au potager, où elles nous sont bien utiles pour nous débarrasser des pestes qui mettent nos cultures en danger . Dès que les plants ont une certaine hauteur, elles ne martyrisent pas les plantes, peut-être parce qu’elles sont naines.

    • Bonjour Dominique,

      Nous comprenons tout à fait votre choix de construire vous-même votre poulailler.
      Face à de fortes intempéries, votre poulailler devra être munis d’un vrai toit comme une tôle en fibro ciment ou même une toiture traditionnelle.
      S’il est construit en bois, des lattes de parquet ou du contreplaqué de 2 mm d’épaisseur et peints à l’extérieur dureront plus longtemps. Un plancher surélevé avec une litière de copeaux gardera les poules au sec. Si le poulailler est assez grand pour garder les poules à l’intérieur les jours de mauvais temps, elles resteront en bonne santé.

      Félicitation ! Vous avez trouvé le moyen de jardiner avec vos poules.
      C’est vrai qu’une fois les précautions prises concernant les jeunes pousses et certains légumes (salades et tomates entre autres) les poules deviennent des aides précieuses pour le jardinier.

  60. valy

    Bonjour Gallinette,
    Félicitations pour votre site : beau, agréable et complet… une petite perle !
    Moi qui suis une piètre bricoleuse, j’attends avec impatience le plan 😉
    J’ai 3 questions, si vous avez un peu de temps à me consacrer :
    – Si j’installe mon poulailler sous des arbres (à l’abris du vent), ne vont-elles pas manquer de soleil ?
    – Puis-je laisser mes poules se balader librement sur mes 3000m2 de terrain ? j’aimerai éviter l’enclos grillagé.
    – Les chats s’attaquent-ils aux poules naines ?

    • Bonjour valy et merci pour ce message 🙂

      – Le poulailler sous un arbre est généralement une bonne idée, car il protège le poulailler des trop fortes chaleurs de l’été.
      Maintenant, dans une région plutôt froide, où le moindre rayon de soleil permet de réchauffer un poulailler qui comporterait en outre peu d’ouvertures, mieux vaut éviter de le mettre à l’ombre.

      – En liberté, sur un si grand terrain, vos poules seront heureuses et en bonne santé. L’enclos c’est pour leur sécurité d’une part et pour votre tranquillité d’autre part (pour éviter qu’elles ne pillent un potager, ou qu’elle ne s’invite à la cuisine)
      Il est tout à fait possible de faire sortir les poules dans un espace ouvert, à condition d’être présent et d’exercer une certaine surveillance. Plus l’endroit est grand et moins cette surveillance sera efficace. Dans ce genre de situation, il faut être prêt à perdre quelques poules…

      – Le plus souvent, les chats ignorent complètement les poules, mais il arrive que certains chats s’y attaquent et avec succès !

  61. bonjour j avais envie de refaire un poulailler et la s est sure je le refais sa sera pour des poules naines mais si l enclos et bien clos faut t il quand même les rentrai tout les soir

    • Bonjour michel,
      Les prédateurs sont beaucoup plus entreprenants la nuit que le jour. Ils oseront grimper un grillage, ou creuser dessous. Les poules quant à elles préfèrent facilement dormir dehors au grand air, ce qui est bon pour leur santé. Mais même s’il ne semble pas y avoir beaucoup de prédateurs par chez vous, il suffit d’une fois pour que ce soit le drame.

  62. delphegore

    Merci pour toutes ces précieuses informations. Je ne suis pas membre du forum mais je passe souvent lire vos post car nous souhaitons accueillir 3 poules d’ici peu. Nous avons construit notre poulailler grâce à tous vos conseils ;o) Par contre je me demande s’il faut mettre un filet au dessus de l’enclos des poules afin qu’elles ne s’envolent pas et peut-être de limiter l’entrée des prédateurs ???
    merci pour votre réponse

    • Bonjour delphegore,
      L’utilisation d’un filet au-dessus d’un enclos n’est pas systématique.
      Comme vous l’évoquez, il est utile en cas de crainte de prédation de la part d’oiseau de proie, comme les buses. Il peut aussi servir à retenir les poules.
      Certaines poules ont de bonnes performances de vol et arrive à franchir des grillages pourtant haut même si c’est plutôt rare.

      • delphegore

        coucou, nous avons nos 3 poules cendrées depuis 3 semaines et c’est un bonheur (c’est une ornithophobe qui parle !!!) Elles se sont acclimatées très vite et commencent à pondre depuis peu ;o) nous avons mis un filet sur l’enclos comme je vous le disais et tout se passe bien. Notre fils a envie d’une poule d’ornement (type soie) pensez-vous qu’elle sera acceptée par les 3 autres ?
        merci de votre réponse
        delphegore

        • Bonjour Delphegore

          Félicitation ! C’est un bonheur de manger des oeufs frais.

          Oui, une poule d’ornement peut être acceptée par d’autres poules, mais il faut savoir que les poules sont parfaitement organisées en hiérarchie.

          Pour que l’intégration de nouvelles poules se passe au mieux, je vous conseille:
          – D’intégrer deux poules aux minimums.
          – L’intégration doit se faire de préférence le soir, ainsi les poules en place s’habitueront à leurs présences.
          – Ajouter une mangeoire et un abreuvoir supplémentaire.

          Introduire une nouvelle poule va provoquer des tensions entre elles.
          La nouvelle poule, qu’elle soit de type soie ou de type poule pondeuse va être considéré comme une intruse. Elle va se faire attaquer et piquer. Les poules en place vont l’empêcher de manger, de boire, de se laver, de se percher…

          C’est beaucoup trop de stress pour une seule poule. Il faut les introduire par deux au minimum, car c’est plus facile pour elles de faire face aux attaques.

          Si l’intégration ne se passe pas bien.
          Il faut faire une séparation grillagée dans le poulailler. Cela permet aux deux groupes de poules de se familiariser en toute sécurité.

          Avec un peu de patience, tout finit par rentrer dans l’ordre.

  63. Merci pour votre site très complet. Je pense que cette année j’aurais plus de chance avec mes cocottes !
    Quel désinfectant préconisez-vous pour l’entretien régulier du poulailler? Merci de votre réponse.
    Bonne journée

    • Bonjour Claudine,
      C’est un plaisir de partager cette passion pour les poules avec vous tous 😉
      Nous utilisons du Saniterpen, le désinfectant de base de cette large gamme de produits consacré aux élevages.

  64. ines

    je suis sur un projet de construction d’un poulailler ( 2 poules) , bravo Gallinette c’est un plaisir de vous lire !

  65. Hélène

    Bonjour,
    Merci pour cet article très informatif et néanmoins plaisant à lire.
    J’ai déjà vu celui sur l’emplacement du poulailler… j’attends la suite avec (im)patience.

  66. judu

    Bonjour,
    merci pour cet article, ca va m’aider à construire mon puolailler.

  67. courtenay

    bonjour, je vient de recevoir 2 poules et un poulailler, j’aimerai lâcher les poules dans le jardin, au bout de combien de jours, je peux le faire sans risque qu’elles ne se sauvent ou ne rentrent pas dan le poulailler de leur plein grée?

    • Bonjour et bienvenue courtenay,

      En théorie c’est trois jours, je vous conseille de laisser vos poules cinq jours dans leur poulailler.

  68. Marilou

    Bonjour,
    j’ai construit un poulailler pour mes 8 poules, avec nichoirs et dortoir-perchoirs séparés, et je souhaiterais l’installer dans un coin de pré. J’envisage de clôturer 300m² pour qu’elles aient de l’espace et que le lieu ne se transforme pas en champ de boue, vu l’humidité ambiante. Je me demande quelle taille et hauteur de piquet seraient le mieux approprié, et quel type de grillage, sachant que je n’ai pas un très gros budget… si vous pouviez m’éclairer là dessus ?!
    merci et bonne continuation

    • Bonjour Marilou et bienvenue 🙂

      La clôture à deux fonctions:

      1 – Protéger vos poules des prédateurs
      2- Empêchez vos poules de faire le mur

      Avec cette espace, il y a peu de chance que vos poules cherche à sortir de leur enclos.
      Reste le problème des prédateurs. Il faut connaitre les prédateurs de votre région pour concevoir une clôture adaptée.
      Pour une clôture efficace, il faut 2 m de hauteur avec un grillage de 4 cm de mailles maximum, suffisamment solide pour empêcher un chien de la franchir. On recommande d’enterrer le grillage de 25 cm dans le sol ou de faire un muret pour empêcher les prédateurs de creuser par dessous.

      Il faut également penser aux prédateurs venu du ciel (Buses, Épervier …)
      Le plus efficace est d’installer un filet. Pour les grandes surface comme la votre, aménager votre parcours avec des buissons ou des abris permettra aux poules de s’y réfugier.

      Avec 300 m² de verdures vos poules vont être heureuse 🙂

  69. David

    Bonjour.

    En ce qui concerne la protection des parois en bois puis je les lasurer coté intérieur?

    Cordialement Philippe

    • michel

      Bonjour, je suis tombé par hasard sur ce site et j’ai lu tous les posts….moi, pour protéger le bois du poulailler, je vous conseille plutôt une huile dure, ça ne s’encrasse pas, juste un coup de brosse a la rénov et les lasures qu’on trouve maintenant ne valent pas tripette.

      je m’y sers pour mes travaux de menuise (je viens de refaire mon plan de cuisine) c’est top.
      Crdlt

  70. Caroline

    super votre site gallinette; moi qui rêve de faire un poulailler chez moi !
    j’ai trouvé des idées et surtout de l’aide pour le réaliser d’ici quelque temps …
    il sera complètement clos, sur une partie d’un vieux tennis sur lequel j’enlèverai le revêtement.
    et bien sur un grillage tout fin pour éviter que mes poules se fassent croquer par les nombreux renards du coin et toutes les autres bestioles amatrices de galinacées.
    merci pour tout.
    caroline du 78

    • Bonjour Caroline,

      Merci beaucoup pour vos commentaires 🙂

  71. Mag49

    Bonjour!!
    Super ce site en effet! Nous avons eu 2 poules rousses pondeuses et mon mari a construit le poulailler aujourd hui…mais je n avais pas vu votre site plutôt! qui explique bien tout ce qu il fallait faire! Nous avons fait un poulailler de forme triangulaire avec 2 mètres carre au sol, et le dortoir est a l étage mais n a pas de fenêtre, le perchoir est a 3cm du sol et de forme ronde! Aussi il n y a pas de séparation entre le perchoir et le pondoir c est vraiment a côté…que faudrai t il modifier s après vous?? Merci de me répondre! En espérant ne pas passer pour de mauvais propriétaires de poules!

    • Bonjour Mag, félicitations d’avoir adopté deux poules.

      Effectivement, au niveau du perchage, les poules risquent de préférer dormir dans les pondoirs.
      Pour l’améliorer, vous pouvez placer le perchoir plus haut que le pondoir, ce n’est pas grave s’il est à côté.
      Changer le perchoir qui sera de section rectangulaire comme indiqué dans l’article.
      C’est indispensable pour que vos poules se reposent 🙂

  72. Sandrine

    Wouaouh, un grand merci pour ce site, ces infos, cette bonne humeur, ces images, bref, pour tout !

    J’ai depuis longtemps envie d’avoir des poules. J habite dans le Perche, non clôturée, en bordure de champs.. j entends les renards le soir, un couple surement, mais avec une bonne construction de poulailler j’espère éviter le pire.
    Ma plus grosse angoisse, et il y en a (dixit des voisins du hameau), LES FOUINES. Une amie du Jura, tout comme mes voisins, a vu ses poules disséminées par des fouines qui avaient tout bonnement grignoté le grillage !
    Comme nous avons l intention d acheter un chien, un chiot boxer en fait, pensez vs que l acquisition de 2 poules et un chiot en même temps serait de bon ton,
    1. Pour qu ils apprennent tout bébés a vivre ensemble,
    2. Pour que notre toutou ait envie de défendre ses poules,
    3. Et pourquoi pas installer sa niche attenante au poulailler ?

    Merci de vos suggestions, expérience, conseils..

    • Bonjour Sandrine,

      Bonne nouvelle, ravie de savoir que l’envie d’avoir des poules ce concrétise pour vous 🙂 c’est possible, comme vous le dites avec un bon poulailler.
      La présence du chien freinera les prédateurs, mais ne constitue pas une solution fiable.

      Plutôt, je vous conseille de construire un poulailler avec une volière et surtout le plus important sur une dalle bétonné, ainsi les renards ne pourront pas creuser pour accéder à l’intérieur de votre poulailler.
      Prévoyez de clôturer un espace pour elles. La clôture doit faire au moins 1,20 m de haut et être enterrée à environ 50 cm dans le sol.

      Avoir des poules c’est un bonheur quotidien

      Il est possible d’habituer un chien à côtoyer des poules, et s’il comprend que celles-ci font partie du clan, il les défendra.
      Mais ça ne fonctionnera pas avec tous les chiens.
      Même pour un chien qui serait un bon candidat, il faut qu’il soit adulte et déjà obéissant. Un chiot à besoin de jouer.

  73. Marc

    Magnifique site pour nos petites poules, merci, c’est du travaille mais si on suit vos conseils, je suis sur qu’elles seront heureuses et nous aussi, la récompense sera leurs bon œufs. Bonne continuation Galinette.
    Marc.

    • Bonjour Marc,

      Merci beaucoup pour votre commentaire 🙂 !

  74. Plume

    Bonjour,
    Je vais débuter cette année un petit poulailler, je suis ravie d’avoir découvert votre site. Je souhaite construire un poulailler qui soit mobile, et sur pilotis, car j’ai un petit jardin et donc je vais le changer de place. Du coup il faut qu’il soit suffisamment léger mais en même temps robuste et bien isolée car j’habite en Picardie. Je me demande si ça n’est pas contradictoire, quels matériaux me conseillez-vous, et auriez-vous un plan sur pilotis ?
    Mille mercis,
    Plume

    • Bonjour Plume,

      concevoir un poulailler transportable demande de prendre en compte tout un tas de facteurs. Tout d’abord, transportable comment ? À bout de bras ou sur roulettes ? Par une ou deux personnes ? Musclée ou pas ?

      La solution pour construire un poulailler léger et bien isolé consiste à faire une structure en liteaux recouverts à l’extérieur et à l’intérieur par un matériau fin et de placer entre les deux un isolant.
      Il faut savoir quelle épaisseur d’isolant on aura pour choisir l’épaisseur des liteaux en fonction.

      Pour l’extérieur, le lambris est joli et économique. Les lattes seront posées avec un jeu de quelques millimètres entre elles pour prévoir leur gonflement à l’humidité extérieur. Prévoir aussi une peinture ou lasure pour le protéger des intempéries.

      Pour l’intérieur, je conseille du contreplaqué de 5 mm, les jonctions entre les planches doivent être bouchées (enduit gras ou patte à bois), car il ne faut pas que les poux rouges puissent s’y réfugier.

      Il faudra faire preuve d’ingéniosité pour faire tenir le contreplaqué à l’intérieur, mais aussi pour incorporer une aération indispensable dans la partie haute du poulailler (au-dessus de la tête des poules).

      Le défi d’avoir un poulailler bien isolé tous en restant suffisamment sain et aéré pour les poules est très intéressant et nous tient à cœur. C’est un concept sur lequel nous travaillons et qui sera abordé dans un futur article.

      Tenez-nous au courant de votre propre expérimentation.

  75. Moi.

    J’ai 52 poules et les élève au mieux. Toutes vivent en liberté. Certaines, pourtant sont enfermées et séparées des autres sinon c’est le pugilat permanent.

  76. Bonjour,
    Ce matin j’ai retrouvé une poule qui a perdu ses plumes autour du cou. Pouvez-vous me dire avec votre expérience s’il s’agit de poux. Elles vivent en liberté et je viens de les vermifuger.
    Pouvez-vous me conseiller un produit à utiliser ? Merci pour votre aide.

    • Bonjour Chantal,

      Je pense quelle mue, mais une photo est la bienvenue pour être sure 🙂
      Pouvez-vous m’envoyer une photo de votre poule à cette adresse: ab

      @ bientôt

  77. Bonjour Gallinette
    Je viens de découvrir votre site et grace à vous,mon projet de construction d’un poulailler se précise……ça ne sera que dans quelques mois losque je m’installerai jeune retraité dans la campagne Périgourdine. Merci pour vos informations qui me seront bien utiles…vous avez désormais un aficionado
    Merci et surtout ne changez rien

    • Bonjour Georges,
      Bienvenue et merci pour votre message.
      D’autres articles vont suivre, mais si vous avez des questions, elles sont aussi les bienvenues !
      @ Bientôt

  78. Maman poule en folie

    Super explication pour la construction de mon futur poulailler.
    Les renseignements me seront fort utile.
    Impatiente de lire les prochaines infos.
    Merci pour ce travail.
    Site formidable!

    • Bonjour Maman poule en folie 🙂
      La bienvenue !
      Ravie de vous lires.
      Merci et à bientôt pour les prochains articles

      • Maman poule en folie

        Bonjour
        Comme vous êtes toujours de bons conseils, je me permet de vous solliciter pour un petit problème.
        J’ai 3 poules, dont 2 qui vont super bien et qui me font de magnifique oeufs, mais voilà, la 3ème me pond depuis une dizaine de jours des oeufs avec une coquille aussi fine et fragile qu’une feuille de papier a cigarettes.
        Bien entendu comme au simple contact la coquille se brise, elle les mange, mais uniquement les siens.
        Elles ont du concassé, des restes alimentaires, du pain et du granit (mélange de petits cailloux et de coquilles d’huitres broyées) ainsi que des coquilles d’oeufs réduites en poudre .
        Que puis je faire de plus pour résoudre ce problème, j’ai pas envie qu’elle finisse à la casserole.
        J’avais pensé à des gouttes de calcium à lui mettre dans le bec, mais je ne sais pas si cela existe et ou je pourrais m’en procurer. En pharmacie cela n’existe pas en Belgique.
        Au secours!

        • Bonjour 🙂

          Étrange, car votre poule semble avoir toute l’alimentation nécessaire.
          Peux-être n’a t’elle pas le réflexe de picorer le granit et les coquilles ou que les deux autres poules ne lui laissent accéder à la nourriture.

          Si le problème persiste, préparer une pâte avec du pain mouillé et du son de blé ainsi que votre « granit » et votre poudre de coquille d’oeuf.
          Vous pouvez rajoutez du lait en poudre et des restes alimentaires.

          Donnez-lui à part des autres poules pour être sur qu’elle mange.

  79. karen

    Bonjour,
    je souhaite construire un poulailler pour 3 poules, avez vous un plan type et la liste des matériaux que l’on doit se procurer?
    bravo pour votre site

    • Bonjour karen et la bienvenue à vous aussi !

      Vous allez construire un poulailler pour le printemps ?
      Avec trois poules vous aurez (en période de ponte) 12 oeufs par semaine et vous allez tous vous régaler.

      On voulait faire la surprise, mais puisque vous demandez …
      Nos articles vont devenir plus précis sur les matériaux et les techniques à utiliser pour construire un poulailler.
      Oui, nous avons prévu de proposer des plans de poulaillers.
      Un à la fois bien sure 🙂

  80. tony

    tres tres bon article et tres bon site
    merci a vous pour votre travail et vos conseils
    grace a vous mes poules se portent a merveille

    • Bonjour et la bienvenue à vous Tony !
      C’est un plaisir pour nous d’écrire et parler de poulailler pour nos poules.
      Merci de me faire savoir que vos poules se portent à merveille, ça me fais plaisir 🙂

  81. Bonjour bonne explication pour construire un poulailler je vais faire ma liste de matériaux merci

    • Bonjour Philosophie et bienvenue !
      Super, bon bricolage alors 🙂

  82. Lyllou

    Je découvre avec plaisir votre article, c’est extrêmement clair et cela va me permettre de démarrer mon poulailler.

    Encore merci pour cet article très utiles

    • Bonjour Lyllou !
      Merci et si vous avez des questions elles sont les bienvenues

  83. Bonjour,

    Merci pour cette article complet. Et bravo pour la présentation !

    • Bonjour Green baby 🙂
      Merci aussi pour ce commentaire et soit la bienvenue.

  84. Dalilas Tremblay

    Je vous remercie beaucoup de votre article très complet et précis. Cela va beaucoup m’aider pour mon élevage. Continuer j’adore votre site.

    • Bonjour Dalilas 🙂
      Merci pour ce commentaire, c’est un plaisir et soit la bienvenue.